Dernière journée faste pour l’athlétisme mauricien, qui aligne son troisième triplé or-argent-bronze. Après le triple saut hommes lundi et le lancer du marteau féminin jeudi, voilà que Maurice effectue un sans-faute historique au saut en longueur avec le trio Jonathan Drack, Adel Cupidon et Thierry Nadal. 4e de l’épreuve à Mahé en 2011, le Toulousain Drack décroche cette année son premier titre, après avoir été déjà doublement médaillé d’or au triple saut en 2015 et lundi à Bambous.

Par contre, pour ses deux dauphins, cette première expérience aux Jeux des îles leur laisse bien plus qu’une immense satisfaction. Adel Cupidon, 21 ans, et Thierry Nadal, 18 ans, sont les grandes révélations de l’épreuve. Le premier est originaire de Trou-d’Eau-Douce et l’autre d’Argy. Deux sauteurs qui émergent donc de nos régions. Aussi, c’est à l’unisson qu’ils se sont exprimés après ce joli tir groupé où chacun aura en prime signé sa meilleure performance de la saison. « C’est vraiment un grand bonheur de pouvoir sauter devant ce public incroyable. Cela nous a donné des ailes. L’entraînement a porté ses fruits », s’exclame d’entrée Jonathan Drack. Et Adel Cupidon et Thierry Nadal de renchérir : « On était tous trois déterminés à se surpasser pour s’adjuger les trois médailles. On a ressenti une montée d’adrénaline. »

« C’est un joli tir groupé de se retrouver tous trois Maurice pouvait s’attendre à enrichir sa moisson d’orée de trois nouvelles médailles d’or hier lors de la 5e et ultime journée des compétitions d’athlétisme au stade de Bambous. Mais la chasse n’aura abouti qu’à une dernière médaille d’or qu’elle s’est appropriée au saut en longueur hommes, mais assortie tout de même d’un triplé. Le troisième réussi en cinq jours. Les deux autres médailles d’or attendues aux 4×400 m et 5 000 m masculins sur le podium. On n’a pas démérité et les performances sont d’un bon niveau », remarque encore Jonathan Drack, le plus expérimenté des trois. Comme 2023 n’est pas aussi loin qu’on ne l’imagine, on peut espérer, comme ils le disent eux-mêmes, les revoir pour un autre numéro.

Drack s’octroie l’or avec un bond de 7,61m, Cupidon l’argent avec 7,53m et Nadal le bronze avec 7,38m.