Bâtiment du Passport & Immigration

Une Malgache du nom de Léa Ratna a été sommée de quitter le pays suite à une lettre du Passport & Immigration Office en date du 14 mai. Elle était supposée ne plus être sur le territoire depuis vendredi dernier 24 mai, date à laquelle elle n’est plus considérée comme résidente. La lettre l’informe aussi qu’à partir de cette date, elle n’a plus le droit de vivre et de travailler à Maurice.

Détentrice d’une carte d’identité mauricienne, cette dame habite Maurice depuis 2001 et a eu deux enfants (9 et 12 ans) nés dans l’île de son défunt mari, Mario Louis Ratna, épousé en 2005 et décédé accidentellement il y a quelques mois. À ce jour, cette ‘expulsion’ du pays est inexpliquée vu qu’elle ne répond à aucun des critères qui font perdre la nationalité mauricienne. Serait-elle la deuxième victime de la loi Hoffmann, celle qui avait permis au gouvernement d’interdire du territoire un pilote belge d’Air Mauritius? Léa Ratna a fait appel au Premier ministre concernant cet ordre d’expulsion. À suivre…