Photo d'illustration

Les chefs de gare : « Personne ne sait à qui profitera cette gare »

Il y a environ deux mois, une nouvelle minigare a été construite rue Deschartes, à Port-Louis, soit à côté de l’autopont. Selon les premières informations disponibles, cette construction s’insère dans le cadre du projet Victoria Urban Terminal, qui devrait bientôt débuter. Sauf qu’à quelques jours des premiers coups de pioche, personne ne sait quelles sont les compagnies d’autobus qui utiliseront cette gare. En attendant, celle-ci sert de parkings pour les autobus individuels et ceux de l’UBS pratiquant la ligne Port-Louis/L’Escalier et Port-Louis/Mahébourg.

Les travaux de cette minigare, apprend-on, ont débuté juste après l’achèvement du projet de l’autopont. À ce stade, personne ne savait ce qui allait être construit à cet endroit. « Dans un premier temps, nous croyions qu’on construisait des structures pour les marchands ambulants. Puis, les mois ont passé et on a compris qu’il s’agissait d’une petite gare. Les travaux ont été complétés il y a deux mois et la gare est prête à être utilisée. Toutefois, à ce jour, personne ne nous a informés à quoi servirait cette gare », avance un employé d’autobus.

Pourtant, une dizaine de bus sont garés dans la nouvelle gare pendant la journée. Il s’agit des bus individuels et ceux de l’UBS qui exercent sur la ligne Port-Louis/L’Escalier et Port-Louis/Mahébourg. « Avant l’existence de cette gare, nous avions l’habitude de garer nos bus sur la rue. Mais, vu que la gare est vide et pas encore opérationnelle, nous nous sommes dit pourquoi ne pas stationner nos bus en attendant qu’on sache ce qu’on fera avec cette gare. Tout le monde reste perplexe. Aucun officier de la National Transport Authority (NTA) ni aucune autre autorité ne sont venus sur place à ce jour. Nous n’avons aucune information au sujet des compagnies d’autobus qui opéreront à partir de cette gare », affirme un receveur de la compagnie UBS.

Sollicité pour plus d’éclaircissement, un préposé du ministère du Transport avance que cette minigare a été construite dans le cadre du projet Victoria Urban Terminal, dont le lancement est prévu dans quelques jours. « Au lancement des travaux du Victoria Urban Terminal, les compagnies d’autobus ne pourront plus opérer à la gare Victoria. Nous avons ainsi identifié plusieurs endroits où les bus pourront opérer et stationner. Parmi, il y a cette petite gare rue Deschartes. Toutefois, rien n’a été encore décidé au sujet des compagnies qui opéreront à cet endroit. Le projet est encore sous évaluation », souligne notre source.
Par ailleurs, d’importants changements sont attendus à la gare Victoria prochainement.

Selon les informations disponibles, les marchands ambulants de la foire Decaen ont jusqu’au 31 août prochain pour évacuer les lieux. Parallèlement, les employés des compagnies d’autobus disent avoir appris que la gare Victoria devrait être vidée avant le 1er septembre. Sauf qu’ils ne savent pas vraiment ce que le ministère du Transport leur a réservé. « Nous entendons dire que la gare devra être vidée d’ici le 1er septembre mais nous n’avons eu aucune confirmation jusqu’ici. Nous sommes toujours dans le flou total et déplorons un manque de communication », nous confie un chef de gare.

Comme lui, beaucoup d’autres disent attendre que des informations exactes leur soient communiquées afin qu’ils sachent ce qu’il adviendra. « Nous sommes conscients que nous devons évacuer la gare Victoria mais pour aller où ? Il semblerait que les travaux du Victoria Urban Terminal débuteront prochainement. Mais n’est-il pas important à ce stade d’informer les compagnies d’autobus des changements qui suivront, notamment l’endroit où chaque compagnie d’autobus ira opérer ? Une petite gare a été construite à l’autre bout du chemin mais personne ne sait à qui elle profitera », déplorent les chefs de gare.