La police scientifique recherchant des indices sur les lieux du crime hier soir.

Les agresseurs de Bhye Aboo, soit cinq au total, refusent de le transporter d’urgence à l’hôpital en dépit des supplications de la fille de la victime, témoin oculaire du drame Les proches de Mohammad Aboo Swalay Futta (53 ans), plus connu comme Bhye Aboo, sont remontés contre ses agresseurs, qui « l’ont laissé mourir »,…

Ce contenu est réservé aux niveaux :Abonnement annuel (paiement via Paypal ou virement bancaire), Abonnement mensuel (paiement via Paypal) et Abonnement pour 6 mois (paiement via Paypal ou virement bancaire)
S’inscrire
Log In