« Lakour finn donn mwa rezon », a déclaré le leader du PTr, Navin Ramgoolam, après que les 11 charges retenues dans le sillage de l’accusation d’entente délictueuse formulée contre lui ont été rayées ce vendredi 13 septembre à la cour de justice de Port-Louis.

« Depuis fevrier 2015, mo pe dire ki mo innoncent. Depuis 4 ans et demi, zot fine traine moi CCID et à la Cour. Et depuis commencement mo pevdire, se ene vendeta politique ki pe fer. Tou le temp mo ti dire, ena ene bondie pour parti travailliste et ene justice divine. Moi mo faire face a tout », a-t-il déclaré en sortant du tribunal.

L’homme de loi de l’ancien Premier ministre, Gavin Glover, a soutenu qu’il a toujours cru que le dossier de la poursuite dans cette affaire « ne faisait pas le poids ».

« Évidemment après avoir eu des revers sur plusieurs points que nous avions relevés, nous étions raisonnablement confiants d’avoir montrer à la cour que la poursuite n’avait pas pu établir les faits pour que la charge soit prouvée. Dans 21 jours nous saurons si le DPP fera appel ou pas. Après cela, on décidera de la marche a suivre ».