Le ministre de la Santé, Anwar Husnoo, s’est exprimé ce samedi 28 septembre sur la situation des médecins généralistes des cinq hôpitaux régionaux qui contestent le shift system.

« La Medical & Health Officers Association (MHOA) était au courant que le shift system était de 40h par semaine. Ils avaient donc accepté. De même que lorsque le PRB avait proposé le shift system. À l’époque, il y avait en conséquence l’option d’accepter ou non », a t-il fait ressortir face à la presse.

En effet, c’est aux célébrations du World Heart Day 2019 à l’école Jean Lebrun que le ministre Husnoo a expliqué qu’avec l’introduction du shift system, les heures de travail s’élèveraient à 40h par semaine.

« Auparavant, ils devaient travailler 30 heures d’affilée. Je sais que c’est difficile pour eux, pour la famille et je ne pense pas que cela soit bon pour les patients également », a concédé le ministre. “Personne n’a forcé de docteur à accepter. Tous ceux qui protestent à la MHOA ont ainsi signé l’option form. Donc maintenant, ce n’est pas raisonnable », dit-il.

Le ministre Husnoo a de plus tenu à rappeler qu’à l’étranger, on parle de 48h par semaine, alors que Maurice propose pour sa part 40h par semaine.

Pour rappel, près de 1 500 médecins généralistes des cinq hôpitaux régionaux contestent le shift system que le ministère de la Santé tente de mettre en place depuis bientôt trois ans.