Photo: Shutterstock

De 1er janvier au 31 août 2019, 1 790 cas d’agressions physiques ont été rapportés et 996 personnes ont été arrêtées. C’est ce qu’a révélé la Vice-Première ministre et ministre du Développement de l’enfant et de l’Égalité du genre, Fazila Jeewa-Daureeawoo, face aux questions du leader de l’opposition durant la PNQ de ce mardi 24 septembre.

La ministre a également soutenu que des campagnes permanentes sont menées dans toute l’île pour sensibiliser le public sur les services offerts, la loi sur la protection contre la violence familiale et les conséquences, entre autres.

« Mon ministère utilise également la Caravanne de Proximité du Conseil national des femmes pour atteindre également les personnes vivant dans des zones reculées. De 2015 à juillet 2019, 23 175 personnes ont été touchées par 535 campagnes menées par mon ministère », a-t-elle déclaré.

Selon Fazila Jeewa-Daureeawoo, parallèlement, des campagnes de sensibilisation sont également menées par la police. De 2015 à ce jour, 120 874 personnes ont été sensibilisées grâce à 1 867 campagnes. Elle ajoute de plus que des campagnes de sensibilisation sont également menées dans les écoles où 76 191 enfants ont été ciblés.

Pour la ministre, il est essentiel de travailler avec les auteurs de violence dans le cadre de programmes spécifiques pour leur permettre de mettre fin au cycle de la violence, tout en s’attaquant à la violence familiale.

« Par l’intermédiaire du UNDP, mon ministère a reçu les services d’un consultant pour ce programme. En novembre dernier, des consultations ont eu lieu à Maurice et à Rodrigues. et en mars de cette année, 20 et 18 animateurs ont été formés à Maurice et 18 à Rodrigues respectivement », a ajouté la ministre.