En marge de cette nouvelle saison de volley-ball, cinquante transferts, dont 36 au niveau masculin, ont été officialisés au niveau de l’Association mauricienne de volley-ball. C’est ainsi que quelques joueurs transférés ont pu évoluer sous leurs nouvelles couleurs lors du Charity Shield, samedi dernier au gymnase Pandit-Sahadeo à Vacoas. Qui plus est, tous les joueurs ayant effectué une demande de transfert ont obtenu gain de cause.
La raison invoquée par Bharun Teeroovengadum, président de l’AMVB, demeure qu’aucun joueur ne devra se sentir lésé avec l’approche des Jeux des îles. Il soutient avoir obtenu l’aval de son comité pour prendre cette décision. Reste que cette décision ne fait pas l’unanimité u fait que des entraîneurs s’élèvent contre le fait que les règles du jeu ont été changées en cours de route. Il est stipulé dans les règlements qu’une équipe peut libérer un maximum de trois joueurs. Or, le Rivière-du-Rempart Star Knitwear VBC a perdu cinq joueurs (Armand Wilson, Gino Sophie, Allan Philippe, Akash Doobraz et Bruno Anne), les Tranquebar Black Rangers se voient privés des services de quatre joueuses (les trois soeurs Kelly et Tiffany Nursimloo) et La Tour Koenig VBC se retrouve dans le même cas avec les départs d’Ashley Sanika, Jason Watterston, Yohansen Lucain et Michael Chowrimootoo.
Toujours est-il que trois équipes semblent avoir réalisé de bonnes affaires, à l’instar des Trou aux Biches Sharks, qui seront renforcés par la venue d’Olivier Alfred, Akash Doobraz et Joanthan Joseph. Le Curepipe Starlight ne sera pas en reste avec l’arrivée de Gino Sophie, Allan Philippe et Hansley Uppiah, tandis que le Port Louis Red Star aura également son mot à dire avec la présence de Bruno Anne et Ashley Sanika. Par contre, le Faucon Flacq Camp Ithier a perdu quelques éléments de valeur (Olivier Alfred, Hansley Uppiah et le Malgache Andry Rakoto) et compte sur la venue prochaine du Seychellois Guy Valentin pour pouvoir jouer de nouveau les premiers rôles.