Je me sens vidé, heureux, léger. Mon ti-tour dans cette campagne qui est tout, sauf verdoyante, m’a aidé à voir qu’il y a finalement pire que moi dans ma catégorie. Les élections approchent, à grands ou petits pas… Ça ne compte pas car je peux délaisser mes feuilletons de l’après-midi pour apprécier mieux que ça en live.
Ci-dessous mes observations, balancées en toute mauvaise foi, puisque c’est la tendance du moment…