POËMA ZÉPHIR

Il est vrai que le déconfinement total est proche, mais ces conseils vous seront peut-être utiles au prochain confinement :

1.Stressé avant le début de chaque conférence de presse ? Éteignez votre télé et fermez Facebook. Revenez plus tard lorsque les journalistes et pseudo-journalistes auront fait leur résumé. Avalez et méditez.

2.Le nombre de morts vous inquiète ? Rendez grâce d’être toujours vivant et dites-vous que la vermine est difficile à exterminer. Souriez jolies petites vermines !

3.Votre employeur parle de licenciements ? Hâtez-vous de vous trouver une nouvelle voie. Il n’est jamais trop tard pour se réinventer : pharmacien, gérant de supérette, planteur, livreur, ministre… cela rapporte bien d’après ce qu’on dit…

4.Envoyer vos enfants aux examens vous terrorise ? Le choix vous appartient. Et on assume les conséquences. Rappelez-vous que c’est vous l’adulte et que votre progéniture compte sur votre soutien pour qu’il puisse avoir une vie convenable et se sentir protégé. Au pire consolez-vous avec le fait que toutes les personnes qui ont réussi dans la vie n’ont pas tous eu de grands diplômes et qu’il existe d’autres moyens pour être heureux dans la vie (de BONS moyens ).

5.Vous avez peur de ne plus pouvoir supporter votre partenaire au quotidien ? Il suffit de changer votre routine ! Franchement, les activités de couple sont illimitées. Mettez un peu du vôtre et proposez à votre darling de faire un Scrabble, une bataille d’oreillers, de danser dans le salon ou de faire des jeux de rôles… Bougez-vous et cessez d’être paresseux ou de vous laisser écraser par votre ego incommensurable.

6.Votre stock de légumes est vide et ce n’est pas votre jour de sortie ? Faudrait peut-être commencer à garder les restes de vos carottes et pommes de terre. Allons dire que pour les « gros » légumes, c’est parfois compliqué et qu’on n’a pas tous les mains vertes. Mais c’est aberrant de voir des gens qui continuent à acheter du thym, queue d’oignon, persil et autres aromates. Faites un effort ! Ceux qui n’ont pas de jardin ne lisez pas cela avec de gros yeux s’il vous plait. On peut très bien avoir un joli pot de menthe ou de « caripoule » dans son salon ! C’est très tendance !

7.Anxieux de terminer la dernière saison de votre série sensationnelle ? Il y a quelque chose que l’on surnomme un Livre. Sensations fortes assurées ! De plus, un peu de lecture ne fera pas de mal à ceux qui ont de la peine à communiquer avec autrui sur les plateformes internet. Clashez vos détraqueurs avec classe. Au lieu de « Eta move *****, taler mo kas to **** », optez plutôt pour « Un vrai chef ne parait pas martial. Qui sait se battre ne s’emporte pas. Qui saura vaincre évitera d’affronter. Qui saura manier les hommes s’abaissera. » Lao Tseu. Révérence. Souriez et quittez la conversation avec grâce.

8.Peur de vous faire cambrioler durant cette période ? Ecoutez, la solution est simple. Retournez à la source. Pourquoi ces personnes commettent ces délits ? Si vous commencez à vous intéresser aux causes sociales et changer votre regard sur ce qui peut être amélioré, c’est le moment ou jamais. La pauvreté n’est pas uniquement le combat des ONG.

9.Les kilos joyeusement gagnés vous font douter ? Pourquoi le regard des autres doit vous gêner ? Si vous vous êtes fait plaisir avec les délicieuses pâtisseries que vous avez confectionnées durant le confinement, au diable les commentaires désobligeants d’individus qualifiés comme « pena rol ». Arborez fièrement vos joues « ron ron » et votre petit bidon moelleux.

10. Et vous qui pensez que c’est la fin des temps et qui vivez comme dans un roman apocalyptique, sachez que vous avez peut-être raison. Avec tout ce qui se passe aujourd’hui, l’apocalypse semble être juste à côté. Donc que vous reste-t-il à faire ? Reconnaissez que vous n’êtes pas parfait, que vous avez des défauts et que durant le peu de temps qui vous reste peut-être à vivre, vous allez œuvrer à être une meilleure personne. Chassez ce vilain ego et allez vous excuser. Rachetez-vous. Un coup de téléphone, un long message, un câlin (ah non désolée, Social Distancing ! ) ou un flying kiss sont un bon début pour renouer avec cet être merveilleux qui se cache en-dessous des débris de vos insécurités et vos malheurs.

Bon courage !