- Publicité -

A Haute-Rive : deux filles de 19 et 15 ans tuées dans un accident

  • À huit dans une voiture conduite par un policier testé positif à l’alcootest

Un nouveau drame s’est produit sur la route principale à Haute-Rive hier après-midi. Le bilan est très grave: deux jeunes filles, habitant Rivière du Rempart, et âgées de 19 et 15 ans, ont été tuées. Selon les informations émanant de la police, huit occupants, dont un policier (20 ans) de la Special Support Unit qui était au volant, avaient pris place dans la voiture impliquée dans cet accident de la route. Le chauffeur a été testé positif à l’alcootest.

- Publicité -

Selon la police, Kabir (20 ans) conduisait une Nissan de couleur violet et il avait à côté de lui Parineeta (16 ans). Six personnes : Tejash (21 ans), Sarah Lootfun (19 ans), Shekirah (18 ans), Veenit (16 ans), Soomeenaden (16 ans), et Kelina. M (15 ans), occupaient le siège-arrière de la voiture. Le groupe sortait de Plaine-des-Roches pour se rendre à Pointe-des-Lascars.

La police a appris  que ce constable aurait perdu le contrôle de son véhicule où il a heurté un premier arbre en bordure de route. Il a essayé de reprendre le contrôle de sa voiture, mais sans succès. Il a percuté un deuxième arbre et son véhicule s’est renversé sur la route avec les quatre roues en l’air. Tous les occupants étaient dans une situation inconfortable, les uns écrasés contre les autres. Ce sont les automobilistes qui étaient les premiers à leur porter secours. Puis, la police de Rivière-du-Rempart et les pompiers sont arrivés.

En attendant l’arrivée du SAMI, Shekirah, Tejash, Soomenaden, et Veenit ont été transférés emmenés à l’hôpital de Flacq à bord des véhicules de police. Le constable Kabir était, lui, abasourdi, mais il a confirmé à ses collègues qu’il était bien au volant. À son arrivée, un médecin du SAMU a confirmé le décès de Kelina M. Par contre, Sarah Lootfun était grièvement blessée, mais elle respirait toujours. Mais, elle devait succomber à ses blessures en route pour l’hôpital de Flacq.

Le conducteur a souhaité une assistance médicale après cet accident. Auparavant, il a subi un alcotest qui s’est avéré positif avec un taux de 23 mg d’alcool dans le souffle. Il n’était pas en mesure de consigner sa version sur les circonstances de cet accident. La police l’a informé de son arrestation avant de le faire admettre à l’hôpital de Flacq où il a été placé en observation. Il sera inculpé sous une accusation provisoire d’homicide involontaire dès sa décharge de l’hôpital.

Entre-temps, la police a remorqué la voiture accidentée jusqu’au poste de police. Les enquêteurs ont appris que les jeunes avaient fait une sortie à la mer dans le Nord. Une enquête est en cours pour déterminer les circonstances de ce drame.

- Publicité -
EN CONTINU

l'édition du jour