- Publicité -

À partir de lundi : 45 heures consacrées aux débats sur le budget

À partir de ce lundi, 13 juin, l’Assemblée nationale se retrouvera en mode marathon pour compléter les débats sur le troisième budget du ministre des Finances, Renganaden Padayachy.

- Publicité -

Comme déjà annoncé par Le Mauricien, moins d’une semaine sera consacrée en vue de l’adoption des Budget Estimates avec des dépenses courantes de Rs 154,5 milliards et des revenus programmés de Rs 148,3 milliards pour l’exercice financier se terminant au 30 juin 2023.

Les premiers échanges entre la Government Chief Whip, Naveena Ramyad, et le Whip de l’opposition, Patrice Armance, en vue d’établir la liste des intervenants indiquent qu’il faudra s’attendre à quelque 45 heures de débats au sein de l’hémicycle dès lundi matin.

Force est de constater qu’au terme du calendrier arrêté en cette fin de semaine, le leader de l’opposition, Xavier-Luc Duval, ne pourra se prévaloir que de trois options de Private Notice Question (PNQ) pour la série budgétaire par la même occasion.

Ainsi, la partie gouvernementale disposera de 28 heures pour ses intervenants alors que le bloc de l’opposition se retrouve avec quelque 16 heures et des poussières. Techniquement, chaque ministre disposera d’une cinquantaine de minutes pour établir la performance de son ministère et évoquer les perspectives avec les nouvelles orientations et dotations budgétaires présentées à la nation mardi dernier.

De leur côté, le Premier ministre et Leader of the House, Pravind Jugnauth, le Deputy Prime Minister et ministre du Tourisme et des Terres, Steven Obeegadoo, de même que le ministre des Finances pour les besoins du Summing Up devront être exemptés de cette contrainte de 50 minutes, avec un peu plus d’une heure chacun.

Du côté de l’opposition, la moyenne allouée à chaque parlementaire lors des débats sur le budget sera de 40 minutes à l’exception du leader de l’opposition. Ce dernier pourra intervenir pendant un peu plus d’une heure lors du coup d’envoi de lundi matin. Les autres intervenants de l’opposition pour cette première séance budgétaire devraient être Reza Uteem, Shakeel Mohamed, Osman Mahomed et Arianne Navarre-Marie, entre autres.

Retrouvez l’article au complet dans l’édition du Mauricien du 10 juin.

- Publicité -
EN CONTINU

l'édition du jour