• Cette policière avait  terminé son travail au DHQ de Port-Louis plus tard que d’habitude après les incidents à Vallée-Pitot

La Woman Police Constable (Wpc) Rookminee Gaonjur (47 ans), née Nellapotosawmy, a connu une fin tragique aux petites heures de mardi matin suite d’un accident de la route  à Riche-Terre.

« Elle devait terminer son shift à 22 heures mais compte tenu de la situation à Vallée-Pitot, elle a dû rester au bureau du Divisional Headquarter de Port-Louis nord jusqu’à tard », déclare un de ses collègues. La quadragénaire devait assurer la communication entre les policiers sur le terrain et les Casernes centrales quant à la situation de tension à un moment donné dans ce faubourg de la capitale.

Comme il se faisait tard, son supérieur, un caporal de 59 ans de son département, lui a proposé un « lift ». « Kaporal so garson ti pe vinn sers li dan loto. Li dir madam Gaonjur li kapav kit li so lakaz akoz inn ariv bien tar », indique-t-il  Ils devaient quitter le bureau du DHQ à Abercrombie peu après 2 heures du matin à bord d’une Nissan grise conduite par le fils du caporal âgé de 26 ans.

Le quinquagénaire était assis à l’avant alors que la WPC Gaonjur avait prisplace à l’arrière. Elle avait déclaré que son époux l’attendait près du rond-point de Terre-Rouge et qu’il n’y avait pas lieu de la déposer à Baie-du-Tombeau. Ainsi, le conducteur n’a pas pris l’autoroute et devait opter pour les rues secondaires vers Terre-Rouge et par la suite prendre l’autoroute pour rallier Verdun (Terre-Rouge– Verdun).

Si, à ce stade, les enquêteurs n’ont pas encore déterminé les circonstances de cet accident, ils estiment que la Nissan roulait assez vite dans un lieu résidentiel. Le conducteur a perdu le contrôle de son véhicule pour percuter de plein fouet un pylône, qui s’est brisé. Puis, la Nissan a terminé sa course contre le barrage en béton d’une maison.

En entendant du bruit, des habitants ont accouru vers le lieu de l’accident alors que les occupants étaient inconscients à l’intérieur. La police a dû faire appel aux pompiers pour retirer les victimes du véhicule. Le caporal a été transporté à l’hôpital Jeetoo, tandis que son fils a été évacué sur l’hôpital du Nord. Ce dernier a subi un alcooltest qui s’est révélé négatif.

Entretemps, un médecin du Samu devait confirmer le décès de Rookminee Gaonjur. L’autopsie a attribué son décès à de multiples blessures. Les rescapés n’ont pas encore donné leurs versions des faits car leur état est toujours jugé préoccupant. Le véhicule accidenté a été remorqué jusqu’au poste de police de Terre-Rouge où il sera examiné par une équipe de la Scene Of Crime Office (SOCO) sous peu. La police a noté que la route était sèche et qu’il y avait une bonne visibilité sur place.

Depuis le décès de la WPC Gaonjur, les collègues qui travaillent avec elle parlent d’une « perte immense ». « Elle était très dévouée à son travail. C’était une femme gentille et toujours à l’écoute des personnes. Li ti ena enn bon leker »,  dit un de ses collègues. Rookminee Gaonjur avait rejoint la force policière le 3 novembre 1993 et comptait 27 ans au sein de la force policière. Elle avait travaillé dans diverses unités, surtout dans la région de Port-Louis. Elle laisse derrière elle un époux et un fils inconsolables.