- Publicité -

Athlétisme : une présélection qui englobe trois compétitions

L’Association mauricienne d’athlétisme (AMA) a dévoilé sa liste de présélection en vue des trois gros événements à venir en 2022. 29 athlètes ont été présélectionnés pour les championnats d’Afrique (8-12 juin, Maurice), les Jeux de la Francophonie (19-28 août, République Démocratique du Congo) et les Jeux du Commonwealth (28 juillet-8 août, Angleterre). Plusieurs surprises sont à noter dans cette liste.

- Publicité -

La saison 2022 s’annonce très disputée pour l’athlétisme mauricien. En effet, trois événements viendront pimenter les sorties des 29 athlètes mauriciens retenus dans la présélection. « Cette liste n’est pas uniquement dédiée au rendez-vous africain, mais également pour les deux autres événements », fait ressortir Vivian Gungaram , assistant-secrétaire de l’AMA.

En ce qu’il s’agit de cette liste, quelques noms nous ont tapés dans l’œil, à exemple du sprinter Jonathan Bardottier et de la spécialiste du javelot Jessika Rosun. Si Bardottier avait pris ses distances cette année de la piste synthétique, Rosun a quant à elle été mise au repos suite à une blessure. Toutefois, l’AMA a décidé de les maintenir dans cette présélection. « Ils ont tous deux repris les entraînements, et ils auront la chance de se qualifier pour les trois événements. Nous voulons donner l’opportunité à ceux qui, nous estimons, pouvent décrocher les minima pour faire partie de cette présélection », explique Vivian Gungaram.

L’AMA a également inscrit les noms de Sonia Soodon et d’Antoinette Milazar. Si ces athlètes ont forgé leur réputation dans la course de fond, c’est au niveau de la marche qu’elles tenteront de décrocher leurs minima, soit au 20 km. «  Si nous les avions sélectionnées dans leur épreuve respective, elles auraient été distancées de plus de trois tours. Il faut quand rester réaliste. Nous avons parlé à leurs entraîneurs, expliquant l’anecdote de Maryse Justin (marathonienne), qui s’était convertie à la marche et avait décroché la médaille d’argent lors des championnats d’Afrique 1992 au 5 km. Soodon et Milazar, ont déjà débuté leur apprentissage », nous déclare l’assistant-secrétaire de l’AMA.

Si Maurice accueillera les championnats d’Afrique en juin prochain, à l’heure actuelle, deux éléments féminins, Juliane Claire (marteau) et Liliane Potiron (triple saut), ont validé leur ticket, alors que chez les hommes, les lanceurs Jean Ian Carré (marteau), Christopher Sophie (disque), Bernard Baptiste (poids) ainsi que le marcheur Jérôme Caprice (20km) ont réalisé les minima. «  Il faut savoir que le pays hôte a le droit de présenter trois athlètes dans une épreuve, dont deux qui peuvent ne pas avoir réalisé les minima. Mais nous n’alignerons pas tout le monde, car le niveau est très élevé, et il ne s’agit pas de faire de la figuration. La sélection de ceux qui n’ont pu réaliser les minima sera prise au sérieux », souligne Gungaram.

Composition de la présélection mauricienne

 Hommes : Noa Bibi (100m, 200m, 4x100m et 4x400m), Joshan Vencatasamy (100m, 4x100m et 4x400m), Jérémie Lararaudeuse (100m, 110m haies et 4x100m), Yash Aubeeluck (100m, 4x100m et 4x400m), Alvin Rughoodass (200m et 4x100m), Jonathan Bardottier (100m et 4x100m), Jameson Marianne et Samuel Veilleuse (800m), Mohamad Dookun (1500m), Bernard Baptiste (poids), Christopher Sophie (disque), Jean-Ian Carré et Nicolas Li Yun Fong (marteau), Dezardin Prosper (hauteur), Adel Cupidon (longueur), Thierry Nadal (longueur et perche), Jonathan Drack et Alexandre Gentil (triple saut), Jérôme Caprice (20 km marche), Jean-Baptiste Nazira (100m, 4x100m et 4x400m), Sébastien Clarice (4x100m et 4x400m).

Dames : Océane Moirt (100m), Amélie Anthony (100m et 200m), Marie Perrier et Katie Mauthoor (10 000m), Sonia Soodon et Antoinette Milazar (20 km marche), Jessika Rosun (javelot), Juliane Clair (marteau), Mélissa Nigathe (longueur) et Liliane Potiron (triple saut).

- Publicité -
EN CONTINU

l'édition du jour