- Publicité -

Barges pétrolières : Sept opérateurs en lice

Le ministre de l’Environnement, Kavy Ramano, a affirmé qu’à ce jour son ministère a reçu huit demandes de la part d’opérateurs pour s’occuper de barges pétrolières au large du port. Parmi elles, une demande, provenant du promoteur Tresta Star, a été rejetée le 15 mars dernier, car une barge s’était échouée au large de La-Réunion suite au passage du cyclone Batsirai.

- Publicité -

Répondant à une interpellation parlementaire de Joanna Bérenger, le ministre a affirmé que les demandes reçues ont été examinées le 16 mai par le comité de l’Environnement Impact Assessment. Au sujet de la fuite d’huile dans le port, le ministre a répondu en affirmant que le 29 avril dernier, la Mauritius Port Authority avait activé le Port-Louis Harbour Oil Spill Response Plan après avoir découvert la présence d’hydrocarbure au Quai D lors d’une Bunker Delivery Operation.

La Port Emergency Service Team a alors été déployée sur place et Eco Fuel Ltd a déclenché une opération de récupération en vue de traitements. Au total, environ 13 500 litres d’eau touchées par la fuite et 4 500 litres de pétrole ont ainsi été pompés. Le déversement, explique le ministre, résultait d’une fissure dans le conduit de pompage, lequel sera remplacé.

Joanna Bérenger a ensuite demandé au ministre s’il est au courant que sept des huit rapports EIA soumis à son ministère ne sont au fait que du « copier-coller » ne respectant pas la biodiversité marine et faisant fi du changement climatique. Le ministre lui a alors rétorqué qu’il ne siège pas au sein de l’EIA Committee. « Laissez-nous prendre les recommandations du comité ! En ce qui concerne les allégations de l’honorable membre, celle-ci doit assumer ses responsabilités ! » a-t-il lancé.

- Publicité -
EN CONTINU

l'édition du jour