Dimanche, les Roche-Bois Warriors tenteront de faire barrage à une éventuelle remontée des Mahebourg Flippers, qu’ils affronteront pour le compte du quatrième match de play-offs de la Super League.

Alors que la formation roche-boisienne menait deux manches à rien, ils ont laissé filer le troisième match, celui qui leur aurait offert le titre. « C’est à cause de nos erreurs sur le parquet que nous avons perdu ce match », dit Jérôme Tonta, coach des Warriors. Trop de lancers francs et de paniers faciles ratés : voilà ce qui a causé la perte des Warriors ce jour-là. « Si on avait marqué seulement la moitié de nos lancers francs, le résultat aurait été tout autre », analyse l’entraîneur.

L’objectif est donc tout trouvé. « Il faut se ressaisir. » Mais le confinement — dû à la pandémie de Covid-19 — est passé par là. Alors que l’équipe respirait la forme et avait atteint son pic, l’arrêt brusque de toutes les compétitions a fait que la préparation est tombée à l’eau. « Nous avons repris l’entraînement. Mais le confinement va peser lourd dans les jambes », soutient-il. D’autant qu’il a fallu conjuguer avec l’absence de certains joueurs de l’équipe, pris avec leurs emplois respectifs. « Mais la motivation est là. Les joueurs, en particulier les jeunes, sont vraiment motivés. »
Reste maintenant à trouver la bonne formule pour venir à bout des Flippers. La reprise des entraînements, après la levée du confinement, a donc été l’occasion pour lui de retrouver ses troupes afin de les remettre dans le sens de la marche. Alors que le quatrième match se profile et s’annonce disputé, la perte de l’intensité, tant physique que technique, aura un impact sur la prochaine rencontre. « Nous étions à notre pic. Là, nous devons travailler pour le retrouver. Et nous reprenons sur un match intense comme un match de play-off. »
Mais il a confiance en ses troupes, qui sont venues à bout des Flippers en deux occasions, lors des deux premiers matches des play-offs. « Il n’y aura que la vérité du terrain. C’est difficile de faire un pari sur une éventuelle victoire d’un côté comme de l’autre. » Donc, la possibilité de disputer les deux dernières manches des play-offs existe bel et bien. « Il nous faut bien aborder ce troisième match ce dimanche. Nous allons bien entendu tout donner pour boucler la rencontre.» Au cas contraire, il faudra tout reprendre à zéro. « Nous sommes prêts à jouer ces deux derniers matches », ajoute Jérôme Tonta.