Les Roche-Bois Warriors affronteront ce soir le CSSC avec l’ambition d’accéder aux demi-finales de la Republic Cup

Le premier tour de la Republic Cup 2021 n’a accouché d’aucune surprise. En effet, les Roche-Bois Warriors, les Mahebourg Flippers, le CSSC, les PAS Mates et les Hammers ont tous passé le premier cap et se dirigent vers les quarts de finale. Et ce soir, les Warriors ont rendez-vous avec le CSSC pour un ticket pour les demi-finales.

Cette rencontre, prévue pour 19h15, sera le moment pour les Curepipiens de prouver qu’ils ont bien retrouvé leurs moyens. Jonathan Jules, un des éléments de la formation curepipienne, soulignait après la victoire sur les Harlems que l’osmose de l’équipe restait son point fort. « Tout le monde fait le job qui lui est attribué », nous avait-il déclaré au lendemain de la victoire des siens. Pourtant, il faudra bien plus que de l’osmose pour venir à bout des archi-favoris que sont les Warriors. Et il veut croire en quelque chose. « C’est le sport. Rien n’est impossible », a-t-il encore fait ressortir.

De son côté, Jérôme Tonta, l’entraîneur rocheboisien, pas question de se mettre la pression. Au contraire ! Il s’agit de prendre les matches les uns après les autres. « C’est le meilleur moyen d’aborder ce genre de compétition. Nous voulons aller le plus loin possible et pour cela, nous devons éviter de nous mettre la pression inutilement », dit-il.

Par ailleurs, demain se tiendra une autre rencontre des quarts de finale. Celle-ci mettra aux prises les PAS Mates aux Hammers. Ces derniers ont envoyé un message lors de leur victoire contre les Harlems B, s’imposant 70-51. Les Mates, en quête de cette étincelle qui les a vu monter sur la troisième marche de la Super League la saison précédente, devront toutefois se méfier des Nordistes qui peuvent retourner la situation à leur avantage à tout moment. Les Mahebourg Flippers, pour leur part, n’ont pas eu à se forcer contre le Plaisance SC. En effet, la formation rosehillienne a été renvoyée à ses études au terme de la rencontre, les Flippers s’imposant 132-48.

Seuls les Highlands Young Cadets n’ont pas encore rencontré leur adversaire, les Palissade Hunters de Rodrigues, qui sont attendus à Maurice prochainement. Ce sera d’ailleurs intéressant de voir comment se comportera l’équipe des Young Cadets mardi prochain. Selon les premières indications, la bande à Bernard Nuchedee pourrait souffrir d’un problème qu’elle a rencontré plusieurs fois au cours du championnat. L’entraîneur vacoassien a plusieurs fois fait ressortir que l’un des soucis majeurs que rencontraient les siens était lié au gabarit.

En deux occasions, il a fait ressortir qu’il avait besoin d’un pivot et d’un ailier, deux éléments qui manquent à son effectif. Pas sûr qu’il aura pu combler ce manque, qui s’est fait sentir lors des défaites contre les Roche-Bois Warriors et les PAS Mates. Et c’est justement ce que présentent les Palissade Hunters. Dans leurs rangs, on retrouve deux joueurs bien connus des Mauriciens : John et Johnson Perrine. Ce dernier avait d’ailleurs évolué sous les couleurs des Flippers avant de rentrer à Rodrigues.

En féminin, le Real connaît son adversaire pour son match de premier tour de la Republic Cup. Il s’agit des Wolves, vainqueurs du PMBC sur le score sévère de 87-42 lors de la finale rodriguaise de la Republic Cup. Ce match, prévu le 2 mars, est toujours en suspens puisqu’il se murmure que les Rodriguaises n’ont pas les moyens financiers nécessaires pour faire le déplacement. Affaire à suivre…