- Publicité -

Budget 2022-2023 : Fin des consultations pré-budgétaires

Les consultations prébudgétaires, présidées par le ministre des Finances, Renganaden Padayachy, ont pris fin jeudi avec une série de rencontres engageant les représentants de l’Association des banquiers mauriciens (MBA), des associations mauriciennes des finances (Mauritius Finances), les associations d’assureurs et la Mauritius Chamber of Commerce and Industry (MCCI).

- Publicité -

La délégation de la MBA, dirigée par Bonnie Qiu, a été la première à s’entretenir avec le Grand Argentier, pour l’occasion accompagné du secrétaire financier Dev Manraj et d’autres cadres de son ministère. La délégation de la Mauritius Bankers’ Association n’a toutefois pas souhaité faire de déclaration à la presse, disant simplement qu’un extrait de son mémorandum fera l’objet d’un communiqué.

Pour sa part, le président de Mauritius Finance, Shahed Hoolash, avec à ses côtés Samade Jhummun, a expliqué avoir soumis préalablement des propositions budgétaires au ministre des Finances. Il a expliqué que les discussions du jour ont porté principalement sur la nécessité de renforcer les capacités et de promouvoir l’industrie.

Il a également souligné l’importance de mesures à court et long termes visant à donner une impulsion au secteur. « Les mesures à court terme devraient se concentrer sur la manière de faire croître le secteur et de le soutenir, ainsi que sur la reconversion des Mauriciens pour les encourager à rejoindre le secteur », dit-il.

Parlant du conflit russo-ukrainien, Shahed Hoolash estime qu’il a créé un ralentissement, mais qu’il n’a pas affecté le secteur. Tout en notant que l’industrie avait enregistré une croissance, avec une augmentation du nombre d’emplois. « Le fait que Maurice ait été retirée de la liste noire de l’UE a également entraîné une croissance accrue du secteur », poursuit-il.

Vashish Ramkhalawon, accompagné pour sa part de Reena Moonoosamy, s’est félicité que la rencontre avec le ministre des Finances ait été « très fructueuse », ajoutant que le ministre Padayachy était « attentif à toutes (leurs) propositions ». Les discussions se sont concentrées, dit-il, sur des mesures visant à apporter des réformes dans plusieurs secteurs, tels que les réglementations spécifiques à l’industrie en matière de protection des consommateurs et les réformes médicales.

Il a également souligné que pendant la pandémie de Covid-19, « les compagnies d’assurance ont aidé de nombreuses familles ».

- Publicité -
EN CONTINU

l'édition du jour