- Publicité -

Champ-de-Mars en otage : marche de protestation du LPM contre « la manipulation de courses »

Linion Pep Morisien (LPM) passe à l’offensive et prévoit une marche de protestation dans les rues de la capitale ce samedi contre la manipulation des courses.

- Publicité -

Les principaux animateurs du LPM, en l’occurrence Rama Valayden, Bruneau Laurette, Dev Sunnasy et Jean-Claude Barbier, comptent poursuivre leurs dénonciations et attirer l’attention du public sur l’existence d’un complot entre des proches du Mouvement Socialiste Militant (MSM) et le bailleur de fonds politique, Jean Michel Lee Shim. Le LPM dénonce le fait que ce même Lee-Shim, qui tirerait les ficelles de ce conflit entre la Gambling Regulatory Authority (GRA) et les MTC/MTCSL.

Ce même JMLS, dont l’ombre plane sur SMSPariaz, s’est présenté dans le passé comme conseiller au Bureau du Premier ministre, notamment dans le cadre d’une déposition au poste de police de Beau-Bassin. Une information qui n’a jamais été démentie par le principal concerné, Pravind Jugnauth.

Les membres du LPM disent ne pas être surpris par la décision de la municipalité de Port-Louis en ce qui concerne le terrain du Champ de Mars car cela s’inscrirait dans le cadre « du complot visant à se débarrasser du MTC et de la MTCSL ».

Le LMP estime aussi que la création par le gouvernement de la division des courses hippiques qui a le contrôle entre autres sur les commissaires des courses, la nomination des membres du conseil d’administration de la commission d’appel, les contrôles antidopage, l’accès au paddock, aux écuries et aux autres parties du Champ de Mars, les inscriptions de chevaux pour les courses, le tirage au sort des chevaux ou encore le programme des courses, s’inscrit dans un plan  établi « pour transformer le MTC et la MTCSL en organisations fictives ».

« La résiliation du bail du Champ de Mars est une autre étape pour retirer tous les pouvoirs restants des mains du MTC/MTCSL qui n’est plus organisateur des courses hippiques », affirme le LPM.  L’incorporation de la Côte d’Or International Racecourse and Entertainment Complex Ltd aurait pour objectif de détourner l’attention du public en vue de permettre à une entreprise proche de JMLS d’organiser des courses hippiques à partir de la dernière semaine de mai, coïncidant ainsi avec la Fête des Mères.

Linion Pep Morisien dénonce que le MSM utilise des Colourable Devices pour contrôler les courses de chevaux ; et tout l’argent amassé servira à « acheter des électeurs, des membres de partis politiques, des agents, des journalistes et d’autres, faisant ainsi de Maurice, un pays qui ressemblerait dans les mois à venir à la Zimbabwe de Mugabe ».

Le LPM prévoit ainsi de mener campagne contre la corruption, la mafia, le copinage entre autres par l’entremise d’affiches et de tracts. L’autorisation de la police a été sollicitée pour cette marche de protestation annoncée pour ce samedi.

Dev Sunnasy a informé lundi la police de la tenue de cette manifestation, débutant à midi samedi avec pour thème « Pei pa pou zot ». Le  LPM s’interroge sur les motivations du gouvernement de consacrer autant d’énergie aux courses des chevaux alors qu’il aurait dû se concentrer sur les moyens pour atténuer les effets de la flambée des prix sur les consommateurs, la perte du pouvoir… d’achat des consommateurs  et se pencher sur une révision à la baisse des prix de l’essence, du diesel et d’autres produits de base.

- Publicité -
EN CONTINU

l'édition du jour