- Publicité -

Dans l’est : Un pervers à moto arrêté

La Crime Intelligence Unit de l’Est, aidée par la police de l’hôpital de Flacq, a arrêté un pervers, âgé de 53 ans, jeudi. Cet habitant de L’Avenir s’est présenté à l’hôpital Bruno Cheong pour traiter des blessures qu’une de ses victimes lui avait infligées un peu plus tôt. Il a été placé en détention après son arrestation et inculpé sous des charges provisoires d’attentat à la pudeur et Bearing Offensive Weapon au tribunal de Flacq, hier.

- Publicité -

Il a commis sa première frasque aux alentours de 13h sur la route principale de Camp-de-Masque. Une habitante de cette localité de 44 ans marchait quand elle a entendu un homme sur une moto faire des commentaires à caractère sexuel contre elle. Puis, en s’approchant d’elle, le suspect l’a attrapée par les fesses et devait l’enlacer de force.
La plaignante a expliqué à la police que le pervers l’a bloquée pour qu’elle ne puisse s’en aller. Dans un accès de colère, elle s’est appuyée sur la moto pour se libérer de l’emprise du suspect. Et ce faisant, les deux sont tombés. Le motocycliste a repris sa route alors que la plaignante s’est blessée aux genoux et à l’avant-bras.

La police l’a transportée à l’hôpital de Flacq pour des soins. La police a pu visionner les images d’une caméra de surveillance privée qui a enregistré cet attentat à la pudeur. Alors qu’elle se faisait soigner, la quadragénaire a reconnu son agresseur dans l’enceinte de l’hôpital. Et quelques minutes avant son arrivée à l’hôpital, le quinquagénaire a fait des commentaires déplaisants contre une enseignante de 25 ans qui marchait dans la rue, à Flacq.

Cette dernière n’a pas apprécié cette remarque et devait s’approcher du suspect à moto pour lui faire entendre raison. Le suspect a alors sorti un couteau pour la menacer en disant : « mo pou pik sa ar twa », tout en lançant des jurons. La plaignante a pensé à sa sécurité et elle s’est éloignée de cet inconnu. Elle s’est dirigée au poste de police pour porter plainte. Le suspect est placé en détention.

- Publicité -
EN CONTINU

l'édition du jour