- Publicité -

Economie bleue : concertations pour situer les enjeux du thon dans l’OI

  • Cougen Purseramen d’IBL Seafood: « Développement pas au détriment de la durabilité »

Sustainable Tuna Association – nouveau regroupement mauricien appelé à jouer un rôle majeur dans les discussions internationales concernant la pêche au thon –, a été lancée lors d’un webinaire organisé par Princes Tuna et IBL Seafood.  Ce lancement intervient à quelques jours d’une session extraordinaire de la Commission des thons de l’océan Indien (CTOI) prévue aux Seychelles ce 29 courant.

- Publicité -

Le webinaire a donné lieu à des échanges intéressants entre le chef de la délégation européenne à la CTOI, Marco Valetta, et les autres participants à ce sujet. Ce dernier estime qu’il faudra faire preuve d’une extrême prudence dans le cadre des débats.

Sustainable Tuna Association regroupe les entreprises de transformation de thons et la chaîne de valeur associée qui veulent faire entendre leur position sur la durabilité des stocks de thons de l’océan Indien. Ils entendent surtout souligner l’importance de la durabilité, environnementale, sociale et économique de leurs activités tant au point de vue local, régional et international.

« La durabilité du thon n’est pas un nouveau sujet dans les débats, il existe depuis des années et est devenu encore plus crucial au cours de ces six dernières années. Nous avons voulu créer une association car nous devons apporter un nouveau dynamisme à la durabilité. Nous devons parler d’une seule voix lorsque nous considérons l’impact écologique, social et économique de nos activités. Cela dit, nous devons être à la hauteur et faire entendre notre voix correctement », déclare Cougen Purseramen, président de l’association et Chief Operating Officer (COO) d’IBL Seafood, qui rappelle que les membres de l’Association ont un double devoir de vigilance : maintenir l’emploi dans leur secteur, mais aussi garder à l’esprit que le développement ne doit pas se faire au détriment de la durabilité.

« Le développement durable est une question essentielle pour nos clients et nos consommateurs. La durabilité du stock de thon n’est pas seulement une question de survie mais elle est existentielle. Nos marques exigent des critères de durabilité spécifiques pour certains clients. La Sustainable Tuna Association permettra d’avoir des actions de communication ciblée afin de promouvoir la protection des stocks » affirme Neil Bohannon, Group Director Fish, Princes Ltd.

« Le thon est une ressource importante pour de nombreux pays en termes de nutrition, de sécurité alimentaire, de développement économique et, surtout, de moyens de subsistance. L’une des stratégies du gouvernement est de soutenir le plein potentiel des ressources halieutiques. L’océan s’est révélé être la clé de notre avenir, et nous devons faire de notre mieux pour le préserver de manière durable », fait ressortir Kishore Bunjun, secrétaire permanent au ministère de l’Economie bleue, des ressources marines, de la pêche et du transport maritime. Les discussions géopolitiques au sein de la Commission des thons de l’océan Indien prennent le pas sur la durabilité.

« La durabilité des stocks est essentielle à la survie de notre industrie. C’est pourquoi nous avons, par le passé, encouragé le gouvernement mauricien à jouer un rôle actif au sein de la CTOI. Différentes résolutions proposées et adoptées ont contribué à la gestion des stocks. Notre industrie a également le devoir d’assurer la durabilité sociale et économique de notre secteur. Plus de 8 000 emplois directs et un quart des exportations mauriciennes sont en jeu », explique Véronique Garrioch, secrétaire de la STA et Sustainability Manager IBL Seafood.  Elle s’est grandement appesantie sur le rôle joué par Maurice au sein de la CTOI.

Pour sa part, Tom Pickerel, directeur exécutif de Global Tuna Alliance, soutient que « e thon albacore de l’océan Indien est d’une grande importance pour les partenaires de la Global Tuna Alliance, mais il est actuellement surexploité. Cette situation de surpêche a un impact sur les partenaires de la Global Tuna Alliance, car la poursuite de l’approvisionnement peut entrer en conflit avec leurs engagements publics en matière de durabilité des produits de la mer ».

Les membres de l’association sont : Princes Tuna (Mauritius) Ltd, Indico Canning, Froid des Mascareignes, Marine Biotechnology Products, Cervonic, Seafood Hub Ltd et Transfroid.

- Publicité -
EN CONTINU

l'édition du jour