En compagnie d’un avocat : un récidiviste passé à tabac par une bande devant une boîte de nuit

Une bagarre a éclaté samedi matin en face d’une boîte de nuit de Grand-Baie, au cours de laquelle un récidiviste notoire (44 ans), qui se trouvait en compagnie d’un ami avocat (45 ans), a été grièvement blessé à la tête. À l’origine du drame : une affaire de dette non remboursée.

- Publicité -

Les policiers avaient retrouvé cet habitant de Nouvelle-France inconscient en bordure de route peu avant 3h samedi. Après avoir repris ses esprits, la victime n’était pas en état d’expliquer ce qui s’était passé. La police a donc conduit le blessé à l’hôpital du Nord, où il a été placé en observation. Il a alors dit qu’il donnerait sa version plus tard. Mais quelques heures après, le blessé a signé son formulaire de décharge, contre avis médical, et est parti au poste de police de Grand-Baie afin d’expliquer sa mésaventure.

Il explique que vendredi vers 20h, il s’est rendu au domicile de son ami, à Arsenal. Les deux hommes ont décidé de sortir et le récidiviste a laissé la voiture sur place, pour prendre place dans la BMW de l’homme de loi. Ils se sont ensuite rendus à Mont-Choisy puis, plus tard, à Grand-Baie. Là, en face de la boîte de nuit, où opèrent des vendeurs de fast-foods, les deux hommes ont consommé de la nourriture avec l’intention de retourner à Arsenal. C’est alors que huit personnes les ont entourés. Le plaignant dit d’ailleurs avoir reconnu l’un d’eux, un habitant de Cité St-Claire.

Le groupe se serait ensuite mis à l’agresser avant de lui vider les poches. Ils sont repartis avec un iPhone, des cartes bancaires ainsi qu’une somme de Rs 162 000, que la victime avait sur lui. Les suspects auraient ensuite forcé l’homme de loi à leur remettre les clés de la voiture de son ami. L’homme de loi a confirmé cette version à la police.

Après quoi trois membres de cette bande auraient forcé les deux hommes à se rendre à Arsenal, où l’avocat a été contraint d’abandonner son ami à terre, avant que les suspects ne se rendent chez lui pour repartir avec le véhicule du récidiviste.

Aussitôt informés, des éléments de la Crime Intelligence Unit (CIU), menés par le sergent Arnasala, ont retrouvé la voiture volée à Grand-Baie samedi dans la journée. Le chauffeur (23 ans), un habitant de Balaclava, a été arrêté. Il a avoué avoir participé à l’agression du récidiviste en compagnie d’autres suspects.

Il ajoute que la victime avait une dette de Rs 150 000 envers son oncle, somme qu’il refusait de rembourser. Raison pour laquelle il a pris son véhicule en tant que « garantie », avec l’intention, selon lui, de le rendre à son propriétaire aussitôt qu’il aurait remboursé sa dette.

La police a placé le suspect en détention. Ses présumés complices sont actuellement recherchés.

- Publicité -
EN CONTINU

l'édition du jour

- Publicité -