- Publicité -

Hommage au professeur Philippe Haudrère

Georges TOUSSAINT

- Publicité -

Né le 14 février 1940, Philippe Haudrère nous a quittés le 18 novembre 2021 et repose au cimetière parisien de Montparnasse. Il était Professeur émérite des Universités, Président d’Honneur de la Société Française d’Histoire Maritime, Ancien secrétaire général et membre titulaire de l’Académie de Marine, Membre de nombreuses associations…

Passionné d’histoire, Philippe Haudrère fait très tôt un voyage à l’île Maurice où il rencontre l’archiviste et historien Auguste Toussaint, qui l’encourage à travailler sur l’histoire de la présence française en océan Indien. Il se consacre à sa thèse de doctorat d’état sur les Compagnies des Indes. Il ne cessera d’approfondir ses connaissances en histoire maritime et sur les échanges entre l’Extrême Orient et l’Occident.

Devenu professeur à l’Université d’Angers, il transmet ses connaissances et sa passion à de nombreux étudiants. Il intervient souvent dans des universités, notamment à l’île de la Réunion et à Pondichéry, et participe à des congrès internationaux.

Il s’intéresse à de grands hommes et donc à leurs motivations et leurs actions. Il scrute au plus près la vie de tous les intervenants sur terre comme sur mer. Tous les sujets retiennent son attention et il transcrit le résultat de ses recherches avec rigueur. Ses nombreux ouvrages font autorité.

La passion du professeur anime ses cours et ses conférences. Il n’hésite pas à faire parler ses personnages en reprenant leurs textes. Il les fait vivre dans le contexte de leur époque. Ses interventions orales sont captivantes.

Parmi ses nombreux sujets de prédilection, son intérêt pour un homme qu’il met au-devant de la scène est manifeste. Il s’agit du personnage parfois controversé, Bertrand François Mahé de La Bourdonnais. Il rend justice à ce Malouin en devenant le président de l’Association des Amis de Mahé de La Bourdonnais et en multipliant ses recherches et ses interventions.

Ainsi présente-t-il certains des écrits de ce gouverneur lors de visites au musée de la Compagnie des Indes à Lorient, ou aux archives à Paris.

Il lui consacre sa dernière conférence le 19 octobre 2021 à l’École Militaire à Paris sous le titre : « La Bourdonnais, un navigateur malouin au service de la Compagnie des Indes »

Parmi ses principaux ouvrages, citons :

Les Français dans l’océan Indien, XVIIeXIXe siècle, 2014 ;

La contrebande des toiles « indiennes » à Paris au XVIIIe siècle, 2009 ;

Les compagnies des Indes orientales, trois siècles de rencontre entre Orientaux et Occidentaux, 1600 -1858, 2006 ;

Les compagnies des Indes, 1999 ;

De l’esclave au citoyen, 1998 ;

L’empire des rois, 1500 -1789, 1997 ;

Le grand commerce maritime au XVIIIe siècle, Européens et espaces maritimes 1997 ;

Révolution-Empire, 1789-1815, 1994 ;

La Bourdonnais, marin et aventurier, 1992 ;

La Compagnie Française des Indes au XVIIIe siècle, 1719 -1795 ;

Nous saluons la sagesse de l’homme, sa courtoisie et sa bienveillance.

- Publicité -
EN CONTINU

l'édition du jour