- Publicité -

IBL cède ses actions d’AfrAsia à AFG Holding de Côte d’Ivoire

La participation du groupe d’Arnaud Lagesse de 30,29 %, évaluée à plus de Rs 3,5 milliards au sein de cette banque

- Publicité -

Le groupe IBL, le plus important conglomérat économique du pays, cède sa participation au sein d’AfrAsia Bank en cette fin d’année. Des négociations avec AFG Holding de la Cote d’Ivoire ont atteint un stade avancé avec la conclusion du deal, confirmant le retrait du groupe au sein de cette banque, n’attendant que le feu vert des autorités. Le Disposal de l’actionnariat de 30,29% détenu par le groupe d’Arnaud Lagesse devra être, entre autres, avalisé par la Banque de Maurice, qui est en attente de toutes les données au sujet de cette transaction évaluée à plus de Rs 3,5 milliards.
La Shareholding Structure d’AfrAsia Bank est en passe de connaitre un changement majeur avec notamment l’actionnaire majoritaire, le groupe IBL d’Arnaud Lagesse, sur le point de céder ses actions.

En effet, l’IBL Group, par le truchement d’une Cautionary Announcement, émise hier, a signifié son intention de réaliser ses 30,29% d’actions en faveur d’AFG Holding, qui opère à partir de la Côte d’Ivoire avec un rayonnement continental en Afrique.
L’actionnariat d’AfrAsia comprend actuellement ces 30,29% d’actions détenues par IBL, 20,52% appartenant à la National Bank of Canada, 23,08% à des entités ayant moins de 5% entre autres.

Le deal entre IBL et AFG Holding devrait être concrétisé dès le début de 2023, après que les formalités et les procédures soient bouclées que ce soit en Côte d’Ivoire ou à Maurice.

Active depuis plus de 40 ans dans le secteur des banques et de l’assurance en Afrique de l’Ouest, Afrique Centrale et récemment dans l’océan Indien, AFG Holding est la holding financière d’Atlantic Group, une entité d’affaires diversifiée opérant dans les secteurs financiers notamment bancaire et assurance et aussi industriel dont la cimenterie, l’agriculture, la transformation de cacao et de café et les technologies et la transformation digitale.

AFG Holding, au travers de ses filiales : banques commerciales, banques d’affaires et compagnies d’assurances, ambitionne de devenir un acteur clé du financement du commerce intra-africain ainsi que de l’inclusion financière.

Atlantic Group à travers sa holding financière AFG Holding, s’active à conclure la transaction non seulement avec IBL mais aussi avec les partenaires canadiens d’AfrAsia. Cette transaction s’inscrit dans la stratégie d’Atlantic Group de développer un important groupe bancaire panafricain offrant une large gamme de services financiers sophistiqués à forte valeur ajoutée, notamment des services bancaires internationaux, des services de gestion de trésorerie, de courtage et garde de titres, des services de gestion de patrimoine ainsi que le financement du commerce, et des solutions de change.

Cette opération, laisse-t-on entendre, permettra à AfrAsia Bank Ltd de consolider son développement à travers le renforcement de ses activités bancaires en Afrique et l’élargissement de sa gamme de services financiers au financement du commerce.

Au cours d’une cérémonie de signature qui s’est tenue mercredi AFG Holding, le groupe IBL et la Banque Nationale de Canada ont unanimement salué un accord historique qui permettra d’insuffler une nouvelle dimension à la banque. « Nous sommes particulièrement fiers de cette opération qui permettra un meilleur ancrage du développement entamé de AFG Holding dans l’océan Indien et le développement d’une offre de services financiers à forte valeur ajoutée au profit à la fois des opérateurs économiques et des banques en Afrique. Nous capitaliserons sur plus de 40 ans d’expertise de Atlantic Group dans le secteur bancaire africain, pour accélérer le développement de AfrAsia Bank Ltd. » affirme Kone Dossongui, fondateur et président du conseil d’administration d’Atlantic Group.

De son côté, le Group Chief Executive Officer d’IBL, Arnaud Lagesse, se dit heureux de conclure cet accord avec AFG Holding, un acteur bancaire majeur en Afrique subsaharienne. « Nous sommes confiants sur les perspectives de développement de la banque compte tenu de la qualité du repreneur et notre groupe continuera à entretenir des relations commerciales privilégiées avec la banque à l’international et à Maurice, où le groupe IBL est un acteur économique de premier plan », déclare-t-il.

Pour sa part, Ghislain Parent, premier vice-président de la Banque Nationale du Canada, International, soutient que l’institution bancaire se réjouit de cette transaction au terme de huit ans de présence au sein d’AfrAsia Bank Ltd, une banque qui selon lui, compte des employés talentueux, un capital élevé et qui a su réaliser de solides performances financières devenant une banque majeure à Maurice.
Il se dit convaincu qu’AFG Holding saura poursuivre avec succès la croissance d’AfrAsia Bank. Le groupe FINACTU est le conseil financier exclusif d’Atlantic Group sur cette opération et BDO Maurice agi en tant que cabinet d’audit financier.
Willkie Farr & Gallagher de France et Dentons (Maurice) sont les cabinets d’avocats de’Atlantic Group sur la transaction. AfrAsia Bank Limited est spécialisée dans la prestation de services bancaires reliant l’Afrique à l’Asie et au reste du monde avec cinq lignes de métiers notamment la Global Banking, la Consumer Banking, l’International Wealth Management, la Corporate Banking et le Treasury Market.

Au 30 juin 2022, AfrAsia Bank avait un bilan total de USD 4,6 milliards et des dépôts d’ordre USD4,4 milliards. Du coté de la Banque de Maurice, on affirme pour l’heure que « nothing has been formally submitted » et que le régulateur devrait aussi avoir une  No Objection des autorités de la Côte d’Ivoire pour boucler le deal.

- Publicité -
EN CONTINU

l'édition du jour