- Publicité -

La Bastille – Meurtre du détenu Cael Permes en Mai 2020 : Valayden soupçonne un complot de la MCIT

Me Rama Valayden souhaite rencontrer le commissaire de police, Anil Kumar Dip, en urgence. Il soupçonne que des limiers de la Major Crime Investigation Team (MCIT) seraient impliqués dans un complot visant à faire des témoins revenir sur leur version. Ils tentent de faire ces témoins venir dire qu’ils ne savent rien sur les circonstances du meurtre du détenu Cael Permes.

- Publicité -

Ce détenu, alors âgé de 29 ans, avait été retrouvé mort à la Special Protection Cell No 1 de la prison de La Bastille en mai 2020. Le Chief Police Medical Officer, le Dr Sudesh Kumar Gungadin, avait conclu que cet habitant de Cité Ste-Claire a succombé à un choc hémorragique provoqué par de multiples blessures.

Des détenus en incarcération à l’époque s’étaient confiés à Rama Valayden, dont les services sont retenus par des membres de la famille Permes, pour évoquer un décès par brutalité infligée par des Prisons Officers. L’homme de loi et son équipe avaient assisté des détenus de La Bastille lorsqu’ils ont consigné leurs versions des faits.
Mais le 11 mai, Rama Valayden a reçu une correspondance du détenu Michael Hosseny, qui sollicitait une rencontre avec lui.

«Bonzour monsieur Rama. Moi Michael Hosseny mo p ecrire sa lettre la avec tous respect mo doit ou monsieur Rama. Ou ti assister l’enquet pu moi lor Kael Permes alors MCIT ti vin get moi 11/05/2022 concernant sa kase Kael Permes. Mo pe bien bizin ou service urgent acompagner par Me Sanjeev Teeluckdharry. Merci en avance», écrit ce détenu.
Dans une lettre adressée au CP Dip avec mention «MOST URGENT», Rama Valayden avance qu’il s’est rendu à La Bastille mardi. C’est alors qu’il a appris de « reliable sources » que des officiers de la MCIT auraient demandé à des détenus de dire que leurs versions consignées dans cette affaire ne seraient qu’une fabrication de Rama Valayden.
L’homme de loi parle de « fear that some corrupt officers will go to any length to tarnish my reputation ». Il a remis une copie de la lettre de Michael Hosseny au commissaire de police et lui demande de le contacter au plus vite.

Cael Permes était en détention préventive à la prison de Beau-Bassin pour une accusation provisoire de Damaging Government Vehicle. Alors que le pays était en plein confinement au début de mai 2020, il avait été transféré à la prison de La Bastille, Phoenix par des éléments de la Correctional Emergency Response Team (CERT).

Le détenu avait été retrouvé mort dans cette cellule spéciale le 5 mai 2020, soit quatre heures après son arrivée à La Bastille. Il portait des ecchymoses au corps. Dans le sillage de son enquête, la MCIT avait arrêté des officiers de la CERT. Entre-temps, des détenus de La Bastille ont confirmé avoir entendu la victime crier et implorer ses bourreaux de cesser de l’agresser physiquement.
Affaire à rebondissements…

- Publicité -
EN CONTINU

l'édition du jour