- Publicité -

La double urgence de la conjoncture

Rideau depuis hier avec la première journée des courses hippiques 2022. Le plus que bicentenaire Mauritius Turf Club, avec sa réputation du plus vieil hippodrome de l’hémisphère Sud, a été rétrogradé pour faire de la place à la nouveauté du People’s Turf  Plc. Une drôle de course, avec chacune des parties en cause affirmant être dans ses droits, se disputera dorénavant devant les plus hautes instances judiciaires.

- Publicité -

Dans la conjoncture, là n’est pas le propos d’autant plus que cette semaine au plus haut niveau de l’Hôtel du Gouvernement, deux urgences plus que nationales attendent. Aujourd’hui, le ministre des Finances, Renganaden Padayachy, mettra la dernière touche à la troisième édition successive du Budget Speech pour l’exercice financier 2022/23 en vue de la séance de l’Assemblée nationale de demain après-midi.

En parallèle, le dossier des actes de torture et de brutalité de la police lors des interrogatoires de suspects, initié par les dirigeants de Linion Pep Morisien, ne fait que grossir en volume de témoignages les uns plus accablants que les autres, confirmant l’étendue de ces dérives des Droits de l’Homme en dehors de tout contrôle institutionnel.

Cette formation politique se donne, en collaboration avec d’autres organisations et des victimes de cette démarche dégradante et dénigrante de l’individu par la police, comme objectif de boucler un dossier complet de témoignages les uns plus troublants que les autres. Le destinataire n’est nul autre que le Comité des Droits de l’Homme des Nations unies pour un rappel à l’ordre à être servi à la République de Maurice.

Certes, le troisième grand oral budgétaire du Grand Argentier, ouvrant la voie sur la seconde partie du mandat du gouvernement de Pravind Jugnauth, vaut son pesant d’or non seulement pour des solutions aux urgences économiques à court terme et également sur le fond du développement économique.

Renganaden Padayachy sait pertinemment bien qu’il est attendu sur le front de la perte du pouvoir… d’achat avec des mesures pour assurer un Feel-Good Factor au sein des ménages, Mais ce ne sera pas la seule préoccupation.

Dans une récente analyse intitulée A Perfect Long Storm, le Senior Minister de Singapour, Tharman Shanmurugatnam, situe les enjeux en faisant comprendre que « the pandemic, war in Ukraine, the threat to food security, and the resurgence of global poverty… heatwaves, droughts, and other extreme weather events. These are not random shocks ».

Singapour, considéré comme une économie phare non seulement pour la région du Sud-Est asiatique mais sur la place financière internationale, avertit « we cannot wish away these insecurities or hope that problems that occupy one part of the world will not rebound on others ».

Poursuivant sa réflexion, le Senior Minister de Singapour, qui assure la co-présidence du G20 High Level Independent Panel on Financing Pandemic Security, met en garde et souligne que « we can only restore optimism by recognizing the gravity and collective nature of the threats we face and organizing ourselves more effectively to address them ».Comme quoi, le Budget Speech de demain, qui se veut pour ambition de consolider le capital-confiance dans la relance de l’économie post-Covid-19, s’annonce porteur de mesures courageuses mais aussi réconfortantes pour la population.

Toujours au titre du Feel-Good Factor, la succession de dénonciations de cas de torture commis par des sections spécifiques de la police impose une action décisive de la part des autorités, que ce soit de l’Hôtel du Gouvernement ou des Police Headquarters.

Depuis une douzaine de jours, déjà trop a été révélé de manière choquante. Trop a été vu sur des enregistrements vidéo diffusés sur les réseaux sociaux. Pas question de fermer les yeux ou encore de jouer au Pa mwa ! Li sa !

Au-delà du discours, l’heure impose une gamme de mesures des plus énergiques « to show that Mauritius Means Business ». Et surtout en anticipation au Move de Linion Pep Morisien de saisir le Comité des Droits de l’Homme pour un Pronouncement contre tout ce qui semble être contraire au quotidien dans un État de Droit.

Le Feel-Good Factor dépasse le simple cadre des mesures quantitatives budgétaires mais se rapproche de manière qualitative à la sécurité et à la garantie de Droit de chaque individu. Et en toute transparence même dans des cas plus opaques.

Comme l’a si bien dit récemment l’archevêque de Buckingham : « Everybody makes mistakes. And I think people are very tolerant about that. But I think it’s very difficult to trust a liar. »

 

- Publicité -
EN CONTINU

l'édition du jour

- Publicité -