- Publicité -

La MCB renforce sa présence à Dubaï pour relier l’Afrique aux marchés mondiaux

Le groupe bancaire franchi une étape majeure de sa stratégie d’internationalisation. Il vient en effet d’obtenir l’autorisation de la Dubai Financial Services Authority de fournir des Advising and Arranging Services. Sebastian Graewert a été nommé Senior Executive Officer de la MCB DIFC Branch, soit l’agence MCB se trouvant dans le Dubai International Financial Centre, et la première agence du groupe dans la région du Moyen-Orient. Sachant que la MCB opérait auparavant un bureau de représentation dans le DIFC depuis juillet 2019.

- Publicité -

Cette présence aux Émirats Arabes Unis ouvre de nouvelles perspectives au groupe MCB. Il estime que de solides partenariats mutuellement bénéfiques peuvent être noués entre Maurice et les Émirats Arabes Unis, en s’appuyant sur les récents progrès réalisés dans le renforcement des liens économiques multilatéraux. De précieuses synergies peuvent être développées entre le DIFC et le centre financier mauricien, principalement dans la mesure où ce dernier cherche à se positionner sur des segments niches des services financiers.

Bien que géographiquement éloignés, Maurice et les Émirats Arabes Unis partagent de nombreux points et objectifs communs. En plus d’être situés sur le même fuseau horaire, les deux centres financiers ont l’Afrique dans leur ligne de mire. Les Émirats Arabes Unis ont d’ailleurs 20 accords de non double imposition fiscale en vigueur avec des pays africains, tandis que Maurice en compte 16. En combinant ces deux forces de frappe, plus de 60 % des pays africains sont couverts. « With Mauritius being only one of the two-investment grade rated countries in Africa by Moody’s Investors Service, it can become a strategic partner to companies domiciled in the DIFC seeking to extend their reach into Africa. This is precisely where MCB has a significant part to play », explique le groupe MCB.

Cette extension du champ d’action de MCB à la région du Moyen-Orient s’inscrit dans le cadre de ses ambitions visant à faciliter davantage les transactions à destination et en provenance de l’Afrique. Depuis 2014, la MCB a étendu ses activités à l’ensemble du continent africain et a développé une solide expertise et une appétence pour les affaires en Afrique et les risques qui y sont liés.

Désormais présente dans toute la région du COMESA, et avec son implication accrue sur le marché de l’Afrique de l’Ouest, la MCB s’appuie également sur un solide réseau d’institutions bancaires et financières africaines et internationales. La banque est notée Baa3 par Moody’s et est l’une des rares institutions bancaires à bénéficier d’une telle note d’investissement dans toute l’Afrique, ce qui témoigne de sa stabilité, de ses solides liquidités et de sa capitalisation.

Son agence dans le DIFC travaille en partenariat avec des entreprises et des institutions des Émirats Arabes Unis, de l’Arabie saoudite, du Qatar et de l’Égypte, qui ont des activités commerciales avec la région de l’Afrique subsaharienne, développent des projets ou réalisent des investissements en Afrique. Pour servir ses clients, le bureau du DIFC s’appuie sur l’expertise et les capacités de l’ensemble du groupe MCB.

Alain Law Min, Chief Executive Officer, MCB Ltd, explique : « We wish to leverage the strong network and commercial clout of Dubai as a business hub and its synergies with the Mauritius IFC, in order to broaden MCB’s international footprint. Our ambition is to play a central role in opening up the financial opportunities of the Africa-Gulf corridor, for the benefit of our customers. »

- Publicité -
EN CONTINU

l'édition du jour