- Publicité -

LA VÉRITÉ AU MARCHÉ NOIR

Lorsque la dernière carte aura été abattue

- Publicité -

Et qu’il ne restera plus aucune avenue

Lorsque toutes les voix se seront tues

Et qu’on ne saura plus ce que nous sommes devenus

J’irai me réfugier dans l’isoloir

Avant que mon âme ne périclite

Lorsque nos esprits auront été rendus obtus

Notre conscience étouffée sous des logiques saugrenues

Lorsque notre liberté aura perdu ses vertus

Bien rangée dans des cases convenues

J’irai dresser mes listes rouge et noire

De ceux que plus personne ne mérite

Lorsque le pouvoir arrogant et têtu

Jamais repu du sang de son peuple ingénu

Lorsque nos écrits auront tout combattu

Et que nos cris ne seront plus les bienvenus

J’irai trouver mon compte au marché noir

Pour une once de vérité devenue illicite.

PERCY KAMANAH

- Publicité -
EN CONTINU

l'édition du jour