LOUIS HONORÉ *

Ville de Pompéi ensevelie sous la lave,

LOUIS HONORÉ *Patron de Pompeo vengé par des épaves,

De la violence aveugle pitoyables esclaves,

Dépités, débraillés, débordant de leurs caves,

Eclipsant ses propres groupies sincères et braves!

Le Capitole au cœur de l’âme américaine,

Centre de la Démocratie étasunienne,

Assiégé par une horde de Vandales,

Affichant des livrées et tendances animales,

Voulant des rectifications électorales!

Quelle triste image des Etats-Désunis.

Cruellement humiliés par cette avanie!

Le Président sortant, en crise schizophrénique,

Défend ce geste approbateur mais fatidique,

Des fraudes aux urnes sa pernicieuse lubie,

Ses pardons accordés à ses amis impies!

Il se vante de ses succès diplomatiques,

Surtout la détente israélo-arabique,

Et les bienfaits de sa gérance économique:

L’embauche et de la Bourse envolée dramatique,

Avec l’enrichissement des privilégiés,

Mais l’appauvrissement des gens moins fortunés

Et la débâcle des pauvres abandonnés!

« Sic transit gloria mundi »: la réalité

Imparable s’installe avec brutalité,

Amorçant sa pénible descente aux enfers,

Révélant de la médaille le triste envers!

Isolé, par ses compagnons de bord renié,

Par les réseaux sociaux d’emblée ostracisé,

Et par ses partenaires du business rejeté,

Le voici ainsi en monarque dévêtu,

Exposé tout nu aux rudesses de la rue!

Comble de son Calvaire: mise en accusation,

Infligée sadiquement à répétition,

Et fin de son passage d’étoile filante,

Prônant la partisanerie et la mésentente,

Exploitant un populisme militant,

Nourrissant un capitalisme florissant

Et favorisant un climat incontinent!

Incapable en adulte d’accepter la défaite,

Selon lui manigancée par une imparfaite

Election, un vil coup par les Démons monté,

Grognant il se résigne à la réalité

Mais refuse de tendre la main au vainqueur,

Boudant l’ultime cérémonie de rigueur.

Après ce lamentable post-mortem, que dire?

Restons optimistes et arborons le sourire!

Le régime suivant ne peut pas être pire,

Même si la Covid reste en état de nuire!

            

            

* – Lauréat de la filière classique, La School, 1954.

  – Bsc (Physiology), First Class Hons. 1960.

  – MBChB avec Médaille de bronze en Médecine, 1963.

  – Anatomopathologiste académique dans 4 Universités : (Edimbourg, Vancouver, St Jean, Terre Neuve, Edmonton}

  – Traducteur du français en anglais de 6 textes anatomiques.