Je peux être bien considéré dans la société

De par ma formation académique et ma profession libérale.

Je peux être intelligent et accomplir des œuvres très louables,

Parce que j’ai eu la chance d’avoir

une merveilleuse éducation familiale.

Je peux jouir d’une grande valeur de par mon statut social.

Je peux avoir réussi ma vie et posséder une merveilleuse famille,

Mais quoi qu’il en soit, je dois me souvenir d’une chose.

Ma maman m’a porté pendant neuf mois en son sein.

Elle a peut-être eu des angoisses durant cette période,

Elle a souffert pour me donner la vie.

Lors de ma naissance, elle aurait pu trouver la mort.

Je dois être reconnaissant envers elle, car sans cette

maman ma vie aurait été vaine.

Elle, qui a donné tant de peine pour mon bonheur,

Elle, qui m’a bercé dans ses bras

Et qui m’a cajolé quand je pleurais.

Je dois être reconnaissant envers elle,

car sans cette maman ma vie serait vaine.

Elle, qui m’a supporté durant l’âge ingrat

Et faisait bien des fois mes caprices.

Elle, qui m’a toujours encouragé dans mes moments incertains.

Je dois être reconnaissant envers elle,

car sans cette maman ma vie serait vaine.

Elle, qui possède l’intuition de l’avenir

Et qui m’avait toujours conseillé dans toutes mes décisions,

Et que, cependant, j’ai fait pleurer par ma désobéissance,

par manque d’expérience.

Je dois être reconnaissant envers elle

car sans cette maman ma vie serait nulle.

Si aujourd’hui j’ai réussi ma vie,

Je dois immanquablement dire merci à ma maman

Non seulement à l’occasion de sa fête,

Mais que je puisse la chérir tout au long de ma vie.

J’ai compris maintenant pourquoi la parole de Dieu

Mentionne cette phrase : « Honore ton père et ta mère,

afin que tes jours se prolongent. »

C’est le seul commandement accompagné d’une promesse.

Ma responsabilité est donc de m’occuper de mes parents.

Aimons nos mamans de tout notre cœur

Car elles ont une valeur inestimable

Bonne fête chère maman