MORIS ZINDABAD

La colère par rapport à Wakashio ne fait que cristalliser le mépris de nos politiciens. Wakashio expose cruellement les défaillances du système mauricien rongé par la corruption et laissé à lui-même. Depuis longtemps la réactivité des autorités face aux urgences augure la désolation. La négligence par rapport à l’environnement n’est que reflet de l’obsession de la vente de villas aux étrangers et la financiarisation de l’économie. Toutefois, la première des priorités demeure les inégalités meurtrières que ce système engendre et qui se manifestent à travers la baisse dangereuse du pouvoir d’achat et la crise du logement. Nous aurons souhaité que la prochaine marche organisée se fasse en mémoire de Matéo, ce bébé que ce système pervers n’a pas sauvé. En souhaitant rassembler un très grand nombre de citoyennes et citoyens – partisans et bobos inclus, il va de soi ! [www.moriszindabad.blogspot.com]