- Publicité -

Monde des affaires : Forges Tardieu se retire de la Bourse

-Le ratio d’endettement de cette société a connu une nette détérioration depuis la pandémie
-Hyvec Partners avait fait une offre de rachat de l’entreprise en 2019

- Publicité -

Le groupe d’ingénierie Forges Tardieu Ltd (FTL), spécialisé dans l’exécution de projets à Maurice et dans la région, a décidé de se retirer du Development and Enterprise Market de la Bourse de Maurice. C’est son unique actionnaire (Sucre Deal Ltd) qui a pris cette décision. Les administrateurs de Forges Tardieu Ltd sont Paul Ah Leung, François de Grivel, Guillaume de Grivel, Stéphanie de La Hogue, Dominique Galea, Mushtaq Oosman, Hubert Raffray et Wong Ping Lun Kuo Hsing. Dominique Galea est président du conseil d’administration et Hubert Raffray agit comme Chief Executive Officer.

C’est assez rare qu’une entreprise sorte de la cotation ; il y a eu le cas du groupe BAI que la Stock Exchange of Mauritius avait Delisted du marché officiel en 2010, après l’offre de rachat de Seaton Investment. Il y a aussi eu le retrait d’Air Mauritius, suite à sa mise sous administration.

La sortie de Bourse d’une entreprise cotée est souvent mal perçue par la communauté économique et des affaires, comme un signe de mauvaise santé financière de celle-ci. Le retrait boursier peut aussi découler du désir d’une entreprise de fuir le carcan boursier, car il faut respecter de multiples critères (Listing Rules) pour être coté sur le marché. Les frais de cotation sont aussi souvent considérés comme étant élevés.
Par ailleurs, la cotation boursière impose une série de contraintes comme la publication régulière des comptes, de la stratégie de dividendes; et un certain degré de transparence vis-à-vis des actionnaires et du public est exigé sur toutes les décisions majeures prises par l’entreprise. La décotation est aussi parfois un souhait de passer d’une entreprise « publique » à une entreprise privée.

Les propriétaires de l’entreprise doivent ainsi trouver des alternatives en vue de nouveaux fonds et ainsi assurer son expansion et sa croissance future. Certains règlements boursiers liés à l’actionnariat peuvent aussi entraîner une sortie de cotation.

Dans le cas précis de Forges Tardieu Ltd, ce retrait du marché fait suite d’initiatives lancées depuis 2019 au niveau de l’actionnariat. « Sucre Deal Ltd a fait une offre et les actionnaires minoritaires ont cédé leurs parts, et lorsqu’un actionnaire contrôle plus de 90% d’une société, le retrait de la Bourse devient un peu automatique. Le board ne voit plus aucune utilité à garder la société sur le marché boursier, » explique un analyste financier, rompu au fonctionnement des opérations du marché boursier.

FTL a ainsi contacté les autorités boursières pour enclencher le processus de Cancellation of Listing’conformément à la DEM Rule 37. La Withdrawal Date est prévue pour le 31 janvier. Ce retrait boursier cadre avec la décision annoncée publiquement en novembre 2019 par Sucre Deal Ltd de faire une offre pour racheter les parts des petites actionnaires au prix de Rs 124.00 par action. À un certain moment, le groupe Hyvec Partners Ltd s’était positionné pour racheter les parts des actionnaires de FTL, mais le conseil d’administration avait déjà privilégié l’offre de Sucre Deal Ltd. Hyvec avait proposé Rs 130.00 par action.

Forges Tardieu Ltd travaille sur des projets dans le domaine de la construction, de l’ingénierie civile, de la fabrication de pièces en métal, entre autres. Dans le secteur de la canne, l’entreprise offre des services de consultant, Project Management, d’assemblage des usines, distilleries et usines d’éthanol et centrales thermiques. L’entreprise travaille dans de multiples pays, notamment sur le continent africain.

Ce groupe a déjà travaillé pour le compte d’Addax Bio Energy, Babcock Enterprise, Companhia de Sena, Rio Tinto, Ross, Petromoc et Gardel SA, pour ne citer que ceux-là. À Maurice, elle travaille avec les usines sucrières, centrales thermiques, usines manufacturières et le CEB entre autres. L’entreprise a déjà effectué des travaux en Sierra Leone, au Soudan, au Malawi, au Rwanda, au Swaziland, Tanzanie, Ouganda et en Zambie entre autres.

Les actifs de Forges Tardieu Ltd s’élèvent à Rs 1,9 milliard. Pour la période de neuf mois se terminant au 30 septembre 2022, elle a réalisé un chiffre d’affaires de Rs 1,9 milliard et des profits de Rs 71,7 millions, comparé à Rs 61,4 millions pour la même période au précédent exercice financier. Toutefois, ses marges de profit brut sont en forte baisse et son ratio d’endettement s’est détérioré depuis la pandémie, traduisant une plus forte dépendance sur les emprunts.

Cette situation émerge d’ailleurs dans le dernier bilan financier de la société, avec la hausse de ses coûts financiers, qui passent de Rs 8,6 millions à Rs 11,4 millions pour neuf mois. Selon les informations glanées de sources bien informées, les dettes du groupe auraient augmenté de façon exponentielle entre 2020 et 2021, entraînées par une forte hausse des dettes commerciales et autres. Ses dettes à long terme ont reculé, par contre ses dettes à courte échéance ont augmenté de plus de 28% entre 2020 et 2021.

- Publicité -
EN CONTINU

l'édition du jour