- Publicité -

Mondiaux (cadets et juniors) : Les espoirs de médaille reposent sur Dinally et Jude

Si les championnats du monde cadets et juniors débutent aujourd’hui en Italie, les quatre tireurs mauriciens engagés seront en action la semaine prochaine. La Fédération mauricienne de kick-boxing et des disciplines assimilées (FMKBDA) s’attend à de belles performances des sélectionnés, mais plus particulièrement d’Adriano Dinally et de Ryley Jude.

- Publicité -

Sur les traces de Warren Robertson et de Fabrice Bauluck, les quatre jeunes tireurs connaîtront leur première expérience à cette compétition, qui réunira les meilleurs de leur catégorie. Après avoir décroché sa première médaille d’or au niveau international à la dernière Coupe du Monde en Turquie, Adriano Dinally présente de bonnes chances. Idem pour son camarade d’entraînement Riley Jude. « Ces deux tireurs ont connu une belle expérience en Turquie et doivent s’en servir pour cette compétition. Le plateau est beaucoup plus relevé, mais Adriano et Riley ont un sacré potentiel, et nous pouvons être fi ers de les compter parmi nous », souligne le directeur technique national, Judex Jeannot. Ce dernier ajoute que « lors de la compétition en Turquie, Riley a été volé par l’arbitrage, car il avait tout fait pour atteindre la finale. »

Après la Coupe du Monde, le multiple médaille d’or à cette compétition, Fabrice Bauluck, avait déclaré concernant ces jeunes : « Ils seront encore plus performants dans quelques mois. Il faudra toutefois continuer à travailler sérieusement et rester très concentrés sur l’objectif. Si c’est le cas, alors je n’ai aucun doute qu’ils réaliseront une très bonne performance. »

Deux autres tireurs seront également en lice, Clive Carmagnole (57 kg full contact) et Mégane Prosper (56 kg low kick). « Afin de progresser, nos tireurs ont besoin d’affronter les meilleurs. Si nous avons opté pour ces quatre, c’est que nous pensons qu’ils ont le niveau pour être alignés à cette compétition. Mais il faut néanmoins être réalistes, car les combats seront très disputés », indique Judex Jeannot.

Alors que Fabrice Bauluck est plus proche de sa fi n de carrière, malgré la présence des jeunes comme Warren Robertson ou Cédrick Dinally, « nous ne devons pas mettre toute la charge des responsabilités sur ces deux tireurs, et c’est pour cela qu’intégrer les nouveaux aidera à l’avancement et au progrès de la fédération et du kickboxing mauricien », souligne Judex Jeannot.

En vue des prochaines échéances internationales, dont les Jeux Olympiques de ces prochaines années, le kickboxing a été proposé pour l’édition 2028, qui se tiendra du 21 juillet au 6 août à Los Angeles. « Si cette demande est acceptée, il nous faut construire une équipe qui n’ira pas faire de la figuration. Déjà, en ce qu’il s’agit du classement mondial, nous avons quelques éléments qui figurent dans le top 3 et 5, ce qui nous pousse à dire que nous aurons nos chances à ces compétitions », nous dit le DTN. Pour ce déplacement, la firme Smithfund a sponsorisé Clive Carmagnole, Mégane Prosper et l’entraîneur Karl Prosper, alors que Riley Jude a lui le soutien de l’entreprise Alteo, qui s’est associée à Jude depuis mai, alors qu’Adriano Dinally a lui été pris en charge par la FMKBDA.

« Chaque année, le ministère des Sports réduit le budget de la fédération, alors que parallèlement, l’infl ation continue d’augmenter. Les fédérations sportives et leurs licenciés sont les seuls gros perdants dans cette affaire, et cela deviendra de plus en plus difficile si les autorités adoptent toujours le même système », conclut Judex Jeannot.

- Publicité -
EN CONTINU

l'édition du jour