- Publicité -

Nouveau-né abandonné dans un avion : La Malgache inculpée pour « child abandonment »

La Malgache Angelica Nanahary, âgée de 20 ans, a été traduite devant la Cour de Mahébourg hier, où elle fait l’objet d’une accusation de Child Abandonment. Elle avait obtenu sa décharge la veille de l’hôpital Nehru, à Rose-Belle. Par ailleurs, elle n’a pas encore donné sa version intégrale à la police tandis que son bébé se trouve sous la protection de la Child Development Unit (CDU). Aucune décision n’a encore été prise en ce qui concerne le rapatriement du petit garçon, et ce, même si ses proches, à Madagascar, ont accepté de le prendre en charge.

- Publicité -

Des douaniers de la Mauritius Revenue Authority (MRA) étaient montés sur le vol MK 289 en provenance de la Grande Île le 2 janvier dernier en vue d’inspecter l’appareil, soupçonnant en effet que de la drogue se trouvait à bord. Un Custom Officer avait alors procédé à l’examen des toilettes de l’appareil.

Ne pouvant ouvrir une petite poubelle, il a sollicité l’aide des membres du personnel navigant assurant le service. D’autant qu’un bruit anormal provenait de l’intérieur, faisant penser qu’il pouvait s’agir d’un animal dont un passager s’était débarrassé.

En l’ouvrant, le personnel navigant a alors découvert un bébé ainsi que du papier-toilette portant des traces de sang. Le personnel médical a été sollicité à bord, où un médecin a pris en charge le bébé, un petit garçon, qui venait de naître. Le nourrisson a été emmené à l’hôpital Nehru de Rose-Belle, où il a été intubé.
Entre-temps, les autorités ont passé au crible les passagers du vol, qui n’avaient pas été autorisés à quitter l’enceinte de l’aéroport. Un examen médical a ensuite confirmé que la mère de l’enfant était la dénommée Angelica Nanahary, qui a ensuite été placée en observation.

Dans une brève déclaration à la police, elle a dit ignorer qu’elle était enceinte et qu’elle avait décroché un contrat de travail de deux ans dans une compagnie mauricienne. La jeune femme dit avoir ressenti des douleurs durant le vol et qu’en se rendant aux toilettes, elle a donné naissance à un bébé. Et ajoute avoir été traumatisée et qu’elle pensait que l’enfant était mort à la naissance.

L’enquête suit son cours.

- Publicité -
EN CONTINU

l'édition du jour