Pont-Lataniers : Un SDF battu à mort lors d’une beuverie

Ras Michael Dan Ambolan (36 ans), un Sans Domicile Fixe (SDF), a trouvé la mort après une agression sous le pont Lataniers dans la nuit de mardi à mercredi. Le drame s’est déroulé lors d’une beuverie avec son ami, Jean Jessy Allas (36 ans). Ce dernier s’est présenté au poste de police d’Abercrombie vers 4h50 hier matin en disant avoir trouvé la victime avec des blessures à côté de lui.

- Publicité -

Dans un premier temps, il a allégué que deux hommes auraient battu son ami dans la nuit. Il a conduit les policiers sous le pont à Ste-Croix où le corps de Michael Ambolan gisait dans une mare de sang. Le Samu a été mandé sur les lieux où un médecin a constaté le décès. L’autopsie a attribué le décès à des Cranio-Cerebral Injuries.

Comme la version de Jean Allas était jugée peu convaincante, la police l’a appréhendé. D’ailleurs, ce dernier est fiché par la police pour divers délits et il serait mentalement instable. « Mo’nn reve kat dimounn pe bat mo kamarad. Ler mo leve, mo’nn trouv li mor », dit-il.

Puis, il a allégué que deux bûcherons auraient attaqué la victime. Pendant toute la journée d’hier, il n’a pas donné d’explication plausible sur les circonstances de ce drame.
Entre-temps, la police a trouvé un bâton avec des traces de sang sous le pont Lataniers. Elle soupçonne que les deux protagonistes se seraient battus après une partie de beuverie.
La police connaît Jean Allas car ce dernier était aussi fiché pour divers délits, dont possession de drogue. Les deux protagonistes étaient souvent aperçus au jardin de la Plaine-Verte le soir où ils dormaient à la belle étoile. Ils auraient bougé vers le pont Lataniers il y a quelques jours pour mieux s’abriter contre le froid. D’ailleurs, ils consommaient des boissons alcoolisées pour pouvoir tenir pendant les nuits hivernales.
À ce stade, la police n’est pas en mesure de déterminer si vraiment Jean Allas ne se rappelle pas ce qui s’est passé mercredi soir ou s’il joue la comédie. Cette enquête se poursuit sous la supervision du surintendant Bansoodeb.

- Publicité -
EN CONTINU

l'édition du jour

- Publicité -