L’AntiDrug and Smuggling Unit (ADSU) a procédé à l’arrestation d’une habitante de Pointe-aux-Sables (19 ans) et sa mère (37 ans). Elles tentaient de prendre livraison d’un colis contenant 380 grammes de cannabis d’une valeur marchande de Rs 228 000. Des éléments de la Customs Anti Narcotics Section (CANS) avaient effectué le contrôle de certains colis, arrivant à Maurice à bord du vol d’Air Austral UU 108 en provenance de l’île de la Réunion le 1er octobre.

En examinant une boite renfermant des chaussures, les officiers ont noté que l’une des paires était anormalement lourde. Ils ont découpé la semelle où ils ont découvert deux sachets en plastique contenant des feuilles séchées. Après que le chien Milan a réagi positivement à cette substance, la CANS a procédé à un Field Test, qui a confirmé qu’il s’agit bien du cannabis. Elle a ensuite remis le paquet à l’ADSU qui a monté une opération de livraison contrôlée.

L’équipe de la Woman Police Inspector (WPI) Seblin a contacté une agence de livraison pour une collaboration. La destinataire du colis, qui est la suspecte de 19 ans, a été contactée en vue de prendre livraison du colis. Elle s’est présentée au bureau de l’agence à Port-Louis lundi en compagnie de sa mère.

C’est alors que la police leur a indiqué qu’elles ont commis un délit de trafic de drogue et elles étaient en état d’arrestation. La jeune femme a déclaré qu’elle ignorait que la boite contenait de la drogue alors que la trentenaire a expliqué qu’elle n’avait fait qu’accompagner sa fille. Leurs explications n’ont pas convaincu l’ADSU, qui les a emmenés aux Casernes centrales. Par la suite, la police a perquisitionné leur maison à Débarcadère, Pointe-aux-Sables, où rien d’incriminant n’a été trouvé.

Mère et fille ont été inculpées sous une accusation provisoire de Attempt to Possess Dangerous Drugs  au tribunal de Port-Louis. Cette enquête se poursuit sous la supervision du surintendant Jean Pierre.