- Publicité -

Prisons : aucune poursuite après la disparition de Rs 1,8 M de cigarettes

Un stock de 252 398 paquets de cigarettes, d’une valeur marchande de Rs 1,8 million était introuvable dans quatre prisons. Une enquête policière a été complétée l’année dernière. Mais il n’y a pas eu de poursuite contre qui que ce soit par manque de preuve. Ainsi, il n’y a eu aucune action disciplinaire entamée par le service pénitentiaire.

- Publicité -

En revanche, les caméras de surveillance qui n’étaient pas en état de marche dans les prisons depuis 2018 ont été changées en juillet 2022. Idem en ce qui concerne l’achat d’un Body Scanner, qui est déjà opérationnel.

Quant aux finances, les biens acquis par la prison entre 2017 et juin 2022 ne sont toujours pas enregistrés dans le Government Asset Register. Tandis que certains officiers démis de leur fonction doivent des arrérages totalisant Rs 122 000.

Par ailleurs, le ministère des Finances avait avancé Rs 4 millions au service des prisons en juillet 2019 pour honorer les dettes du Detainee’s Deposit Account, qui affichait un solde négatif de Rs 3,1 millions. Le service des prisons devait mener une enquête et identifier les officiers coupables de cet acte. Sauf que l’enquête est toujours en cours.

Par ailleurs, un officier s’assure que les Monthly Returns des différentes prisons sont soumis à la section finances. Alors que personne ne s’occupait de ce travail avant janvier 2022.

- Publicité -
EN CONTINU

l'édition du jour

- Publicité -