- Publicité -

PROCÈS ÉCOULÉS – DROGUE : Demande de remise en liberté Geeanchand Dewdanee devra patienter

Geeanchand Dewdanee devra prendre son mal en patience pour connaître la décision de la cour sur sa demande de remise en liberté. Pour rappel, il avait été arrêté dans le cadre de la saisie record de 135 kilos d’héroïne, d’une valeur marchande de Rs 2,5 milliards, dissimulés dans cinq compresseurs dans le port. Le sexagénaire, directeur de Brilliant Resources Consulting Ltd, avait comparu devant la magistrate Adila Hamuth en cour de district de Port-Louis dans la semaine dans le cadre de l’accusation provisoire d’importation de drogue qui pèse sur lui. Son homme de loi, Me Neil Pillay, n’a pas insisté pour que les débats sur la motion de remise en liberté de son client aient lieu ce jour-là, et ce en raison de la déclaration d’un enquêteur en cour, indiquant que l’enquête n’a pas encore été bouclée. Les débats ont été ajournés au 12 septembre. Il est reproché à Geeanchand Dewdanee d’avoir apposé sa signature sur une facture qui concernait l’importation des compresseurs qui contenaient de la drogue.

- Publicité -
- Publicité -
EN CONTINU

l'édition du jour