SEN RAMSAMY

Dans une récente entrevue, j’ai proposé la création d’un nouveau cimetière dédié exclusivement aux personnes tombées dans la bataille contre la Covid-19. Depuis, beaucoup de messages de soutien à cette idée me sont parvenus de la part des Mauriciens d’ici et d’ailleurs. L’idée est de créer un lieu spécial de recueillement, autre que les cimetières habituels, pour la mémoire collective de cette pandémie. Ce serait aussi et surtout un lieu de recueillement et de mémoire pour les générations futures afin qu’elles se rappellent que l’humanité entière avait été durement touchée par une pandémie et que notre petite Ile Maurice ne fut pas épargnée. Un endroit digne où les fils et filles du sol tombés dans cette bataille se reposeraient enfin, même si dans la douleur mais en paix. L’idée se veut également de créer un endroit pour que les victimes soient enterrées ou incinérées avec respect et dans la dignité. Contrairement à la manière inhumaine dont les corps ont été ‘mis’ sous terre et dans une peine à jamais inconsolable pour leurs proches.

D’une pierre deux coups, cette idée pourrait aussi enfin enlever l’angoisse et la peur des familles, et surtout des enfants, qui vivent dans des habitations à proximité des cimetières existants. Il y a suffisamment d’espace disponible à l’intérieur du pays pour créer un nouveau cimetière (comme les dirigeants des siècles derniers avaient la vision de créer) où les familles des morts à la Covid pourraient s’y rendre un jour sans avoir à se souvenir d’aucun traitement inhumain infligé à leurs proches parents morts. Un endroit où de nombreuses générations à venir pourraient se recueillir en mémoire des victimes de la pandémie tout en donnant à nos enfants un sens de l’histoire récente vécue par notre génération. Ainsi ils auraient un lieu physique pour se connecter à l’histoire de la Covid telle qu’elle leur serait racontée. Un virus qui avait décimé des millions de vies humaines à travers la planète. Une stèle digne de ce nom pourrait aussi y être érigée afin que les générations futures puissent se souvenir de la façon dont notre génération a lutté contre ce virus mortel. Un lieu qui leur rappellerait que l’ennemi le plus redoutable des humains était invisible. Un lieu qui serait aussi un témoignage de la force de frappe de la Covid-19 et des souffrances humaines qu’elle avait causées. Un message de notre génération aux générations futures.

Voilà pourquoi je lance l’idée de créer un nouveau cimetière dédié à la Covid-19. Désolé pour ceux qui ne parviennent pas à comprendre le sens derrière cette démarche citoyenne de la création d’un lieu de recueillement digne de ce nom pour les proches des victimes et une mémoire pour les générations à venir. Et dire que bientôt ils reviendront en grande pompe, comme chaque année, devant le Collège Royal de Curepipe pour se recueillir devant la mémoire de deux soldats étrangers. La bataille de toute l’humanité contre une force de la nature doit avoir encore plus de sens et de valeur historique. J’ose espérer que les responsables du pays auraient au moins une vision comment la Covid-19 va retracer l’histoire de l’humanité demain. Un cimetière spécial pour rappeler aux générations futures… Qu’il était une fois Covid-19.