- Publicité -

Rivière-du-Rempart : Un bébé de 2 mois fait une chute fatale du lit

Un drame s’est produit à Rivière-du-Rempart dimanche soir où un bébé de sexe féminin, de deux mois, a rendu l’âme après une chute du lit. C’est hier matin que la mère (20 ans) s’est rendue au poste de police de Terre-Rouge, localité où elle réside, pour en donner quelques détails.

- Publicité -

Durant le week-end, elle s’est rendue au domicile de sa mère à Rivière-du-Rempart où elle est restée sur place avec la victime. La jeune femme se trouvait dans une chambre avec son frère âgé d’un an et demi et sa fille. Ils étaient tous sur un lit quand aux alentours de 18 heures la fillette s’est mise à pleurer.

La mère a compris que son bébé avait soif. Elle a laissé les deux enfants sur le lit pour partir dans la cuisine afin de préparer du lait. La jeune mère avance que le lit était assez large pour deux enfants.

Elle a mis l’eau à bouillir et préparait le lait dans un biberon quand elle n’a plus entendu de pleurs dans la chambre. La jeune femme a trouvé bizarre ce silence prolongé et avant d’entendre sa fille pleurer à nouveau, mais d’une voix faible. Elle est retournée dans la pièce où elle a vu sa fille et son frère au sol.

Sa fille avait du mal à respirer et paraissait à demi-consciente. Elle a fait appel à ses proches qui ont conduit les enfants à l’hôpital du Nord en urgence. Le garçonnet était sain et sauf et son état n’a pas nécessité de soin, alors que la petite a été admise à l’Intensive Care Unit (ICU) du Neonatal Ward.

Le personnel soignant a détecté des cailloux de sang dans sa tête. Un peu plus d’une heure plus tard, le nourrisson a rendu l’âme. Sa dépouille avait été transférée à la morgue pour un examen post mortem. L’autopsie a attribué son décès à une fracture du crâne.
Auparavant, le personnel de l’hôpital a informé la police de ce décès. La mère était meurtrie par cette nouvelle et elle n’avait pas souhaité en parler dans l’immédiat. Après être retournée chez elle hier matin, elle s’est dirigée au poste de police de Terre-Rouge pour donner sa version. Elle dit ne pas savoir comment les enfants ont chuté.

De leur côté, les enquêteurs de la police n’écartent pas la possibilité qu’un des enfants s’est retourné et ait entraîné l’autre dans sa chute. Sans compter que le sol dans la chambre est en béton. À ce stade, les limiers explorent toutes les possibilités.

La Criminal Investigation Division (CID) de Piton a pris le dossier en main pour enquête. Les policiers comptent procéder à un constat des lieux du drame. Après son deuil, la mère sera appelée à fournir certaines précisions alors que les autres membres de la maison seront également entendus à titre de témoin. Le bébé allait avoir deux mois ce mercredi.

- Publicité -
EN CONTINU

l'édition du jour