- Publicité -

RUE VIRGILE NAZ À ROSE-HILL : À quand l’interdiction d’accès aux autobus ?

La rue Virgile Naz est cette bretelle, relativement étroite, qui s’étend du poste de police de Rose-Hill à la place Margéot (aujourd’hui partiellement habitée par deux gares), en passant par l’Institut français de Maurice.

- Publicité -

Jusqu’au démarrage des travaux de construction relatifs à ces gares, la rue Naz était interdite aux autobus se dirigeant vers la place Margéot ou en revenant. Pendant les travaux, des autobus ont commencé à emprunter la bretelle de la rue Naz, vu les difficultés résultant des conversions de certaines routes d’accès à la place Margéot en routes à sens unique.

Les travaux sont maintenant terminés. Mais cette bretelle de la rue Naz continue à être empruntée par des autobus se dirigeant, notamment, vers l’est du pays. Est-ce pour gagner du temps, ou bien est-ce là une solution de facilité ? Mais la rue Naz ne leur appartient pas…

Croisez un de ces autobus, et vous aurez, non seulement à ralentir votre véhicule, mais à le coincer à gauche ou à droite au risque de vous retrouver dans le caniveau. Et si vous êtes un de ces piétons qui se rendent régulièrement aux bureaux publics avoisinants pour des démarches relatives, notamment à votre pension, soyez très prudents : attention à une chute dans le caniveau !

Et il y a pire. Malgré l’existence, depuis fort longtemps, de lignes jaunes interdisant le parking à la rue Naz, côté place Margéot, les consignes sont très peu respectées. Imaginez le spectacle – ou plutôt le danger – lorsqu’un autobus se dirige vers vous en sens inverse et que l’espace, déjà restreint, est davantage réduit par un véhicule impunément garé le long d’une ligne jaune.

Il est impérieux que la police de la route prenne les choses en main. N’attendez pas qu’un accident avec mort d’homme vienne assombrir ce coin de Rose-Hill. Nous avons déjà trop d’accidents de la route à Maurice. N’en multiplions pas les occasions.

M. P.

- Publicité -
EN CONTINU

l'édition du jour