Le couple Ram, victime du meurtre présumé de leur bébé, Prishtee, à l’accouchement à la Maternity Ward du Sir Seewoosagur Ramgoolam National Hospital, ne compte pas rester les bras croisés. Ils réclament que justice soit faite au nom de l’innocence martyrisée par les services sous le contrôle du ministère de la Santé. Dix jours après…

Ce contenu est réservé aux niveaux :Abonnement annuel (paiement via Paypal ou virement bancaire), Abonnement mensuel (paiement via Paypal), et Abonnement pour 6 mois (paiement via Paypal ou virement bancaire)
S’inscrire
Log In