- Publicité -

Séance du mardi 23 novembre : les envolées parlementaires qui collent

« We have 39 doctors at the DMU. We have 16 000 positive cases. The ratio is one doctor for 400 patients. Is that not tantamount to gross negligence on the part of the policy makers? » (Farhad Aumeer au ministre de la Santé)

- Publicité -

« It cannot be confirmed that there is a proliferation of drug cases up the region » (Le PM répondant au député Osman Mahomed)

« The Prime Minister is right in saying that the statistics cannot be telling » (Osman Mahomed sur le fléau de la drogue)

« What the Prime Minister has said is quite different of what is happening on the ground » (Reza Uteem reprenant la réponse du PM sur la drogue)

« An increase of twelve times » (Pravind Jugnauth sur la valeur de la drogue saisie au cours de la période 2017-2021 comparativement aux périodes précédentes)

« The decision is being reviewed on a weekly basis » (Le ministre de la Santé sur le programme des interventions chirurgicales dans les hôpitaux)

« There has been at no time any shortage of beds (in hospital) » (Kailesh Jagutpal)

« That will create a big disturbance for all the other services » (Le ministre de la Santé rejetant l’idée de convertir l’hôpital Bruno Cheong en Covid-19 Treatment Centre)

« He cannot say what letter I have received » (Le DP Obeegadoo au député Mahomed sur la NHDC)

« There has been an inquiry of ICAC in the first part of 2021 » (Steven Obeegadoo sur la NHDC)

« No motion for a Stop Order has been tabled at the Black River District Council » (Le ministre Balgobin répondant à Joanna Bérenger)

« There appears to be a decrease in the (bats) population… No culling exercise will be carried out this year » (Joe Lesjongard à Joanna Bérenger)

« There is a disparity. If a proper protocol is put in place, it will be better for the kids » (Mahend Gungapersad sur les Online Courses à l’école)

« I would appeal to the Honourable Member to calm down the situation » (Le ministre Lesjongard au député Giungapersad sur les problèmes de distribution d’eau dans le Nord)

« It’s one year already. The place has not been cleared. I’ll urge him at least, please clean up the place. It’s an eyesore on the motorway of Mauritius » (Patrice Armance au ministre Ganoo sur l’arrêt de bus de Pailles après l’accident dramatique de novembre 2020)

- Publicité -
EN CONTINU

l'édition du jour