- Publicité -

Sorties : The Woman King

Inspiré de faits réels, The Woman King suit le destin épique de la générale Nanisca, qui entraîne une nouvelle génération de recrues et les prépare à la bataille contre un ennemi déterminé à détruire leur mode de vie. Il y a des causes qui méritent d’être défendues…

- Publicité -

The Woman King met en scène les Agojié, une armée de femmes qui ont défendu le royaume de Dahomey de la fin du XVIIe à la fin du XIXe siècles. Elles ont constitué l’une des toutes premières armées uniquement composées de femmes de l’Histoire, et l’un des bataillons les plus redoutables et les plus compétents au monde. Le Dahomey était, à l’époque, l’un des royaumes les plus riches au monde. La culture Dahomey, qui mettait les femmes en valeur, était extrêmement progressiste pour l’époque. Les femmes avaient accès à tous les échelons du pouvoir : générale de l’armée, conseillères financières, cheffes religieuses. Le roi octroyait même le titre de Kpojito (« femme roi ») à une femme qui régnait à ses côtés.

Ce royaume, qui a existé en Afrique de l’Ouest, correspond au Bénin actuel. Il a été fondé vers 1600, mais la guerre qui l’oppose à la France en 1894 provoque sa chute, puis sa colonisation. Le film se déroule en 1823.

Durée : 2h14. Avec Viola Davis, Thuso Mbedu, Lashana Lynch. Réalisé par Gine Prince-Bythewood (USA, 2022)

Aux MCiné (Trianon, Flacq & Port-Louis)

- Publicité -
EN CONTINU

l'édition du jour