- Publicité -

Tennis de Table : Cap sur le Portugal pour les féminines U15

Si le comité directeur de l’Association mauricienne de tennis de table (AMTT) s’était rencontré afin d’élaborer un plan de relance après les mesures sanitaires imposées par le ministère de l’Autonomisation de la Jeunesse, des Sports et des Loisirs (MAJSL), les membres de l’AMTT ont préféré annuler le reste de la saison 2021. Par ailleurs, l’équipe féminine U15 mettra le cap sur le Portugal lundi prochain pour les Championnats du Monde Jeunes, qui se tiendront du 2 au 8 décembre.

- Publicité -

Coup dur pour les pongistes ! Ils devront désormais s’orienter vers 2022. L’AMTT a pris la décision d’annuler le reste de la saison 2021 afin de ne pas mettre la santé des pongistes en danger. Fraîchement élu président de l’AMTT, Rajessen Desscann fait ressortir que « la situation actuelle est très compliquée. Les cas liés au Covid ne cessent d’augmenter et au sein de l’AMTT, l’annulation des compétitions pour cette année est inévitable. » Si les seniors sont pénalisés, les présélectionnés des Jeux de la Commission de la Jeunesse et des Sports de l’océan Indien (CJSOI), qui seront l’événement phare pour les U18, devront prendre leur mal en patience.

En revanche, trois pongistes, Maëna André, Ashfani Hosenally et Rachel Cheddy, feront partie de la sélection U15 qui mettra le cap lundi en vue des Championnats du Monde Jeunes à Vila Nova de Gaia, en terre portugaise. Si Tania Lo Chun Pun devait être dans cette sélection, celle-ci s’est désistée et a été remplacée par Cheddy. Elles seront dirigées par le directeur technique national, le Français Cédric Rouleau. Cette première participation à ces Mondiaux est historique pour le tennis de table mauricien. « Elles sont les stars de la discipline pour l’avenir. C’est un travail de longue haleine qui porte aujourd’hui ses fruits. Je suis fier et aussi très heureux », a déclaré le n°1 de l’AMTT.

Elles débuteront la compétition au stage des quarts de finale. Avec un tirage favorable, Maurice pourrait éviter les grosses nations d’entrée et se retrouver face à la Nouvelle-Zélande, ou encore le pays hôte. En cas de succès, l’équipe mauricienne pourrait se retrouver en demi-finale. Maurice a d’ailleurs la possibilité (en raison de sa 14e place mondiale) de décrocher un statut de tête de série lors du tirage au sort. « C’est un rêve pour ces gosses qui côtoieront des références mondiales telles que les pongistes allemandes et japonaises. Une aubaine afin de franchir un palier et gagner en expérience. Elles en sortiront grandies et encore plus fortes », confie Rajessen Desscann.
En effet, les adversaires de l’équipe féminine de Maurice seront le Portugal (pays organisateur), le Japon (1er en Asie), la Nouvelle-Zélande (1er en Océanie), les États-Unis (1er panaméricain) et l’Allemagne (1re en Europe), qui complètent les quotas continentaux, tandis que la Russie et l’Ukraine se sont qualifiées à travers le classement mondial. «Elles seront au nombre de huit à se disputer la couronne », avance le technicien.

 

- Publicité -
EN CONTINU

l'édition du jour