Strong action is training the body without being burdened by the body,

Exercising the mind without being used by the mind,

Working in the world without being affected by the world,

Carrying out tasks without being obstructed by tasks.

[Sun Tzu]

VEENA MATABUDUL-PULTON

« Nous sommes en guerre. » Cette phrase à l’intonation martiale prononcée par le président français Emmanuel Macron, lors d’une de ses allocutions, avait fait l’effet d’un électrochoc à travers la France. Il est vrai que la propagation de la pandémie de COVID-19 a engendré une situation déroutante et alarmante, au point où il fallait à tout prix conscientiser et mobiliser la population française. Une bataille acharnée est alors engagée pour abattre cet intrus, qui chamboule tout sur son passage.

VEENA MATABUDUL-PULTON

Joe Biden est élu à la Maison-Blanche, en tant que 46e président des États-Unis. Mais cet événement majeur, qui aurait dû être célébré dans la liesse populaire, a viré au chaos. En effet, rien ne laissait présager que des partisans de Donald Trump, le président républicain en partance, ourdissaient un complot et préparaient une insurrection en coulisse. Ce jour fatidique, le Capitole, sanctuaire de la démocratie américaine, est en effet souillé par des insurgés. Cette situation rocambolesque, qui a fait le tour du monde, nous démontre qu’une guerre intestine peut en effet être déclenchée quand la voix de la discorde supplante celle de la raison.

Ce n’est donc pas un hasard si j’instille en vous l’envie de (re)lire “The Art of War”, l’oeuvre phare de Sun Tzu. Maître Sun ou le Prince des stratèges était un général d’armée, originaire de l’Ancien Empire de Chine. Même si la paternité de “The Art of War” est un sujet à controverse, ce qui est sans équivoque, c’est que ce recueil légendaire, rédigé à l’ère des Royaumes Combattants, est un court traité de stratégie militaire.

Le chef-d’œuvre de Sun Tzu est d’autant plus fascinant, dans la mesure où l’ouvrage du philosophe n’a pas pris une ride à travers les âges. Est-ce la pertinence des conseils stratégiques de Maître Sun qui justifie la pérennité de l’œuvre ?

Les préceptes de Maître Sun, destinés a fortiori aux soldats et étudiés dans des écoles militaires de par le monde, s’étendent bien au-delà du champ de bataille. “The Art of War” est incontestablement un ouvrage de prédilection pour une pléiade de lecteurs, qui sont en quête d’enseignements stratégiques, à l’instar de ceux évoluant dans le monde de l’entreprenariat, de la politique et même celui du sport. Des joueurs d’échecs ou de poker privilégient “The Art of War” comme un texte de référence.

Sun Tzu atteste que si le conflit est une « réalité inévitablegagner ou perdre une guerre ne se fait pas par hasard. C’est une question de méthode et de stratégie. » Le philosophe met ainsi en exergue l’art de remporter une victoire sans affrontement car « ... to win without fighting is best ».

On dit que « l’excellence d’un homme ou d’une femme se mesure à ses vertus ». Selon Sun Tzu, pour exceller et aboutir à ses fins, un Commandant ou un dirigeant doit faire preuve d’humanité, d’équité, et de loyauté. Toutefois, avant toute action, une préparation au préalable est vivement recommandée. De même, discipline, stratégie ou tactique sont les maîtres-mots pour la concrétisation de toute ambition.

Clairvoyance et pragmatisme, telle devrait être la devise d’un gouvernant, quand il se retrouve seul maître à bord, « … he must see alone and know alone, meaning that he must see what others do not see and know what others do not know ».

En revanche, pourquoi dit-on que le travail en équipe porte toujours ses fruits ? Vous répondrez que l’union fait la force, n’est-ce pas ? Et vous n’avez pas tort. Sun Tzu, quant à lui, nous donne sa version : « Cymbals, drums, banners and flags are used to focus and unify people’s ears and eyes. Once people are unified, the brave cannot proceed alone, the timid cannot retreat alone – this is the rule of employing a group. »

En ce qui nous concerne, lorsque nous décidons de nous lancer dans un projet, ce n’est souvent pas une sinécure. Il nous arrive d’être à court d’idées et nous cherchons alors désespérément des conseils avisés. Au cas où nous nous embrouillerions, le doute s’installe. Des recueils comme “The Art of War”, nous aident alors à nous immerger non dans une bulle de violence, mais dans un univers foisonnant de précieux conseils, qui nous permettraient d’ouvrir une brèche vers un avenir florissant.

« When you know yourself and others, you are never in danger,

When you know yourself but not others, you have half a chance of winning,

When you know neither yourself nor others, you are in danger in every battle. » [Sun Tzu]