- Publicité -

THE GOLD CUP — 1600M-G. 1 — 65 + : une sixième Coupe d’Or pour Joorawon

Tout lui sourit et il est béni des dieux. Gulsan Rye Joorawon est entré encore plus dans la légende du turf mauricien hier. Non seulement il est le cavalier le plus prolifique au Champ de Mars et fait partie de ceux qui ont remporté le plus de Maiden durant une carrière, il a aussi porté à six le nombre de Coupe d’Or qu’il détient à son escarcelle, un record à Maurice. Après Londel Del (2007), Ritz Cub (2008), Tandragee (2012), One Cool Dude (2015) et Parachute Man (2016), il mené à la victoire Frosted Gold, doublure de Ricky Maingard, au terme d’une monte en tout sang-froid. Ce succès permet à cet établissement de faire un triplé dans les classiques cette saison (Undercover Agent-Barbé), (Alshibaa-Maiden) et (Frosted Gold-Coupe d’Or), le tout couplé d’un premier sacre chez les entraîneurs et d’un titre de cheval champion.

- Publicité -

L’entraîneur Ricky Maingard n’avait pas caché que le gris n’avait rien à envier aux meilleurs. Frosted Gold a émulé St Johns Wood 30 ans après, dernier cheval gris à avoir gagné cette prestigieuse épreuve au Champ de Mars en 1991. Ce fil d’All Too Hard a offert à son propriétaire Jean-Michel Lee Shim une première sous ses couleurs.

Le duo Joorawon-Maingard avait bien mijoté son coup tactiquement. La ligne n’arrangeait pas leurs desseins et Joorawon n’a jamais paniqué. Après le départ, il a placé sa monture à l’arrière-garde et a attendu. À l’avant, Undercover Agent imprimait un train modéré et a réduit la course à un sprint. Les premiers 600m ont été parcourus en (37″91), un temps médiocre pour l’élite, et on aurait pu penser que les carottes étaient cuites pour ceux qui avait suivi de trop loin.

Les choses se sont décantées aux 600m. Sooful voulait absolument déboîter et en ce faisant, a forcé le passage et mis Twist Of Fate en 4e épaisseur. C’est peut-être là qu’il se blesse et est retourné boiteux à l’écurie, tout comme le pensionnaire de Vincent Allet. Le leader au classement des jockeys a du reste écopé d’une semaine de mise à pied et d’une amende de Rs 15 000 pour avoir forcé ce passage. Twist Of Fate, malgré ce parcours compliqué, a jeté tout son poids dans la bataille sous les sollicitations de Santana. Il a fait illusion à mi-ligne droite et semblait pouvoir se frotter pour la gagne, mais est tombé les armes à la main sous la fatigue.

Undercover Agent n’a, lui, pas abdiqué et semblait pouvoir forcer la décision, mais c’est là qu’a surgi Frosted Gold. Sous l’impulsion de Joorawon, qui s’était montré patient, ce dernier a sorti le meilleur coup de reins pour prendre le meilleur de son compagnon d’entraînement, Undercover Agent, qui succède malgré tout à Black Cat Back en devant le meilleur miler de la saison. Twist Of Fate est lui également retourné avec une blessure et a pris le deuxième accessit, alors que Black Cat Back a complété le quarté devant Alyaasaat et Padre Pio qui a eu un parcours difficile le nez au vent. Il sera plus compétitif l’an prochain.

Voir Baritone être dans les poussières du début à la fin ne fait pas hommage à un tel athlète. Cela était peut-être son clap de fin de carrière à Maurice. Frosted Gold a bouclé le 1600m en 1’36″74.


LES AUTRES COURSES

Le coup de quatre pour Allyhosain

1. Shirish Narang a toujours eu raison lorsqu’il a décidé de redoubler ses chevaux. Par le passé, Heart Of Darkness, Burg, Racing For Fun, Jiggery Pokery et Seven Carat, entre autres, lui ont donné raison. Gordonstoun les a émulés. Dans une forme resplendissante et vainqueur la semaine dernière sans avoir eu à puiser dans ses réserves, ce fils de Miss Hoity a pu surmonter le handicap de sa mauvaise ligne pour trouver les barres au sein du peloton, avant de forcer la décision sous une puissante monte de Jameer Allyhosain. Il a dans un premier temps pris le meilleur du meneur Cloud Seeder, avant de résister au retour de Follow Suit, qui avait suivi parmi les derniers. Le style de Roy en ligne droite sur Cloud Seeder a fait tiquer plus d’un. Il semble avoir régressé ces derniers temps.

2. Cela a été l’hécatombe au niveau de l’effectif de Jean-Michel Henry il y a quelques semaines, mais ce dernier n’en démord pas. Il continue de tirer son épingle du jeu. Après The Byzantine lors de la 31e journée et Trojan Quest il y a deux semaines, Good Buddy est venu offrir à l’entraîneur sa 14e victoire de la saison. Ce gris, victorieux en début de saison, a pris le train à sa guise et le plus dur avait été fait. Bheekary a pu mener les débats comme bon lui semblait et a attendu la dernière ligne droite pour passer la surmultipliée. Sa monture a promptement accéléré et n’a jamais tremblé malgré le tardif mais puissant coup de reins de Copenhagen sur lequel une nouvelle fois Alvinio Roy aurait pu mieux faire. Numberninetynine aurait pu terminer plus près s’il n’avait pas été enfermé au démarrage et que son cavalier n’avait pas perdu sa cravache en ligne droite. Captains Fort, s’il est aligné lors de la Non-Winners Day, devrait être suivi de très près. Le favori Bollinger a été une grosse déception. À sa décharge, il faut faire ressortir qu’il a connu un problème pulmonaire.

3. Laisser Nishal Teeha seul à l’avant sur un bon compétiteur et vous avait de grandes chances de ne le revoir qu’après le but. Il a démontré une nouvelle fois toute sa dextérité dans cette position avec le favori Captain Flynt malgré son lourd handicap de 61,5 kilos. Avec l’as, la tactique a été simple : montrer ses intentions depuis le départ pour prendre la position tête et corde, et ses adversaires se sont vite ravisés de lui disputer le lead. Teeha a réglé le pas comme bon lui semblait et a attendu les derniers 500m pour laisser son cheval étendre ses grandes foulées, et la messe était dite. Il s’est imposé facilement. Crimson God avait eu un parcours compliqué le nez au vent, tandis que Sonaram sur Bestday Of Mylife avait pris les grands boulevards au démarrage et il c’en était fini de ses chances, lui qui possède une courte accélération.

4. Il était considéré comme le grandissime favori et il a été exact au rendez-vous. Toro Bravo a éclaboussé de tout son talent cette épreuve, démontrant qu’il pouvait encore gravir les échelons. Il a été piloté en toute confiance par Akash Aucharuz, cavalier avec lequel il a remporté le plus de succès au Champ de Mars (3). Il a profité du bon tempo imprimé par Hakeem, qui a vu Quatre Five Six coller à ses basques à partir des 1000m et en dépit du fait qu’il a dû attendre les derniers 300m pour se mettre en évidence, Toro Bravo a sorti une pointe de vitesse meurtrière pour mettre tous ses concurrents dans le rouge. On ne comprend toujours pas comment Sonaram s’est retrouvé en épaisseur à l’arrière-garde après un aussi bon départ. Ce compétiteur n’a terminé qu’à environ trois longueurs et franchira les paliers l’an prochain. On n’a également pas vu le meilleur Rye Joorawon sur Wave. Il aurait pu avoir terminé plus près.

5. En favori il est venu, en vainqueur il est reparti sans avoir eu à forcer son talent. Dynamite Jack n’a fait qu’une bouchée de ses concurrents en B61 avec sa première ligne au départ. Comme on le prévoyait, le pensionnaire de Rameshwar Gujadhur a fait travailler Var’s Elusion sur les premières encablures afin de s’assurer d’un bon rythme. Allyhosain s’est contenté de suivre dans le dos du meneur avant de démarrer aux 400m et l’issue ne faisait plus de doute. Il a accroché Var’s Elusion, l’a facilement dominé et a filé vers le but avec une facilité déconcertante. Sans ses ennuis de santé, il aurait déjà dû évoluer parmi les meilleurs à ce stade. Emerald Band est en pleine ascension et malgré un parcours compliqué sur 1400m, il a pris le premier accessit, alors qu’Arabian Air a terminé troisième.

7. High Key a eu les circonstances en sa faveur et il ne s’est pas fait prier pour régler ses concurrents lors de la ligne d’arrivée. Dans ce champ restreint et avec sa bonne ligne, Allyhosain s’est assuré de ne pas suivre de trop loin et a attendu le passage à l’intérieur pour demander à son cheval d’accélérer, ce qu’il a fait de brillante façon pour dominer Imperial Rage qui, longtemps dans le dos de l’animateur Nikhils Inn, n’a pas pu démarrer au bon moment, ce qui lui a certainement coûté le succès. Il a pris du temps pour trouver la bonne carburation en ligne droite et est bien revu sur la fin, mais il était trop tard. Nikhils Inn a trouvé la distance trop longue et a marqué le pas en ligne droite. Bellagio King a été inexistant.

8. Pick-up ride et quadruplé pour Allyhosain en remplacement de Joorawon, indisposé. Lite Of My Life avait bien débuté avec l’apport d’une drop noseband et n’avait pas été muni de cet équipement lors de ses deux dernières sorties médiocres et il a confirmé qu’il avait besoin de ce harnachement pour s’exprimer au mieux de ses possibilités. Il n’a fait qu’une bouchée de ses adversaires après avoir suivi tranquillement sur les barres et a offert le quadruplé à Allyhosain, qui a atteint sa 19e victoire de la saison. À l’avant, Almost Winter imprimait un train rapide et avait creusé l’écart. Allyhosain n’a pas paniqué et a lancé Lite Of My Life à la route. Ce dernier a promptement accéléré pour s’imposer dans un fauteuil devant Intinctive Power, qui a couru en net progrès avec une course dans les jambes. Jack Tarr, grandissime favori, a eu un parcours compliqué et est resté sans accélération, tout comme le chuchoté Rain Must Fall. Ce dernier ne s’étendait pas bien à l’issue de la course.

- Publicité -
EN CONTINU

l'édition du jour