- Publicité -

Tourisme : La reprise dope la performance de Rogers

Damien Mamet (Chief Finance Executive) : « Nous sommes sortis plus forts de la crise »

- Publicité -

Le groupe Rogers réalise un résultat net de Rs 215,5 millions pour le trimestre se terminant au 30 septembre dernier, comparé à des pertes de Rs 247,5 millions pour la période correspondante en 2021. Son chiffre d’affaires progresse à Rs 2,7 milliards, contre Rs 1,8 milliard en 2021. Ses bénéfices opérationnels bondissent de Rs 64,9 millions (2021) à Rs 449,4 millions pour le trimestre au 30 septembre dernier.

La reprise du segment Hospitality & Travel contribue largement à cette performance, réalisant des profits de Rs 76 millions, comparé à des pertes massives de Rs 376 millions au premier trimestre 2022. L’amélioration matérielle de la performance de NMH contribue à cette augmentation significative.

Dans sa globalité, le bilan présenté par Rogers conforte sa capacité à atteindre les objectifs qu’il s’est fixés. Après l’année financière se terminant en juin 2022, qui lui a permis de retrouver des résultats supérieurs à ceux générés avant la pandémie, le groupe continue sur sa lancée, enregistrant une nette amélioration de ses revenus.

Ces derniers mois, la priorité a été de permettre aux activités de Rogers non seulement de récupérer de la crise, mais aussi de délivrer des performances solides. Une stratégie qui s’est révélée payante puisqu’elle a permis au groupe de trouver le juste équilibre entre la préservation de la valeur existante et la croissance de ses activités, qui affichent des signes de forte résilience.

Si la direction de Rogers fait ressortir qu’elle suit de près les perturbations mondiales, notamment le conflit russo-ukrainien, et ses conséquences sur plusieurs secteurs dont dépend l’économie mauricienne, à ce stade, l’agilité et une adaptation régulière de ses actions lui ont permis de maintenir ses objectifs. C’est du reste dans cette perspective que le groupe reformule régulièrement sa stratégie. Aussi, avec son dernier plan stratégique sur trois ans à l’horizon juin 2023, Rogers commence l’élaboration de son prochain plan 2026 et au-delà.

« Bien qu’impactés financièrement par cette crise, nous sommes sortis, dans l’ensemble, plus forts stratégiquement, avec une dynamique renouvelée. Les différentes initiatives mises en place dans le groupe durant ces deux dernières années particulièrement difficiles portent aujourd’hui leurs fruits. Cela démontre concrètement comment nous traduisons le Meaningful Change dans nos opérations au quotidien », explique Damien Mamet, Chief Finance Executive de Rogers.

- Publicité -
EN CONTINU

l'édition du jour