- Publicité -

Il vit dans une unique pièce délabré avec un toit fuyant : Le cri du cœur de Khalil

- Publicité -

À chaque fois qu’il pleut, Khalil Fakeermahamood est désemparé. Dû à de malencontreux incidents quelques mois plus tôt, le toit en tôle de ce quinquagénaire a été endommagé. L’unique pièce délabrée qui lui sert à la fois de chambre, de cuisine et de salon est inondée à chaque averse. Il a perdu ses minces effets personnels et sa télé comme son réfrigérateur ne fonctionnent plus. Si son fils de 26 ans dort à même le sol sur un petit matelas, le père dort pour sa part sur une chaise pliable. Sur place, une odeur de moisissure s’entremêle avec d’autres senteurs pas très agréables. Les rats, ainsi que des insectes pullulent dans la maison. Khalil n’a pas d’emploi fixe, mais “bat bate kot gagne” travaillant le matin pour pouvoir s’acheter à manger le soir. Un quotidien insoutenable duquel il essaye de s’extirper.

- Publicité -
EN CONTINU

l'édition du jour