Montrer l’exemple aux jeunes à travers les jeunes, c’est dans cette optique que le ministère de l’Autonomisation de la Jeunesse, des Sports et des Loisirs entame avec Scope une série de portraits de jeunes qui ont excellé dans un domaine précis. Nous irons ainsi, chaque semaine, à la rencontre des Youth Champion.

“Nous souhaitons que ces jeunes passent des messages à d’autres jeunes. Qu’ils les motivent à travers leurs réussites, qu’ils servent de modèles aux autres jeunes”, indique Patricia Achille, Principal Youth Officer au ministère. Cette initiative cadre avec le changement de nom du ministère qui soutient d’avantage le renforcement des capacités des jeunes.

Les portraits que vous découvrirez chaque semaine scope sont ceux des personnes de 14 à 35 ans qui sont considérés comme des Youth Champions. Ces champions, qui évoluent dans des domaines autres que le sports, sont dans un des programmes du ministère qui sont le Nation Youth Volunteer Scheme, le Duke of Edingburgh’s International Award, l’Outreach Program, Recreation, Life Skills, le National Youth Council, le Youth Environment Program, le Youth, le Litteracy Program Leadership et L’Informal Education.

Mais ils peuvent également être issus des centres de jeunesse ou même ne pas être dans le circuit du ministère mais qui ont pris des initiatives intéressantes qui cadrent avec les valeurs de ces programmes. “Un jeune n’a pas nécessairement besoin de remporter des médailles pour être un champion. Il peut tout aussi bien être un champion dans un autre domaine : social, littéraire, environnemental ou dans sa vie courante.”

Le ministère concerné a choisi nos colonnes pour cette démarche afin de profiter des nombreuses possibilités de notre nouvelle version interactive mais aussi pour avoir un accès directe. “Puisque les jeunes communiquent énormément à travers le numérique et que Scope est désormais en numérique également, nous avons souhaité utiliser cette plateforme pour communiquer avec les eux. Nous pensons que nous pourrons mieux les toucher à travers le magazine Scope.”

Renforcer les capacités des jeunes.

Les programmes que le ministère propose ont tous pour leitmotiv de renforcer les capacités des jeunes. Pour y avoir eu accès en tant que jeune avant de travailler pour le ministère, Patricia Achille indique que ces programmes ont un impact positif dans le développement des jeunes. “Ces programmes amènent les jeunes à participer à des activités où ils doivent s’adapter. Ils vont acquérir des connaissances qu’ils n’auront pas forcément à l’école ou dans la famille. Ces programmes les aident à se débrouiller d’eux-mêmes et les préparent à l’avenir. De la même manière, ces programmes aident à vaincre la timidité, ils les aident à mieux pouvoir aller vers les autres.” À titre d’exemple les cours de leadership montrent aux jeunes, dès le plus jeune âge, comment devenir un leader.

En sus de cela, le jeune y rencontre différentes personnes. “Il pourra agrandir son cercle d’amis en se connectant à d’autres jeunes.” Il est aussi amené à découvrir énormément de choses. “Quand un jeune a accès à nos programmes, il est amené à avoir plus d’ouverture d’esprit tout en découvrant ce qu’il se passe autour de lui.”